L'Association Muco réclame un dépistage de la mucoviscidose chez les nouveau-nés

L’Association Muco estime que chaque nouveau-né dans notre pays devrait subir un dépistage de la mucoviscidose, indique-t-elle samedi dans un communiqué publié à l’occasion de ses 50 ans d’existence. « Malgré de nombreuses découvertes scientifiques justifiant l’utilité du dépistage, le dossier traîne au niveau politique », estime l’Association Muco, qui lance samedi à 16h00 dans les locaux du Parlement bruxellois une pétition en vue de faire respecter sa revendication. En 2011, l’Association Muco avait récolté quelque 47.000 signatures en faveur d’un dépistage post-natal de la mucoviscidose. Cinq ans plus tard, il n’y a eu aucun suivi de ce dossier, déplore-t-elle. « Le soutien verbal du politique a été mis à mal dès les commissions parlementaires. Les petites jeux politiciens ont pris le pas de manière dommageable sur les besoins médicaux vitaux », selon l’Association.

Un dépistage post-natal est important, affirme-t-elle. « Les bébés qui sont diagnostiqués juste après la naissance ont moins de problèmes de croissance, d’alimentation et de lésions pulmonaires irréversibles. »

La pétition est lancée samedi à 16h00 dans la salle du Miroir du Parlement bruxellois. Le document y restera jusqu’à la fin du mois de septembre. Lorsque le seuil des 15.000 signatures sera atteint, l’Association Muco compte également demander une audience au Parlement flamand.

Partager l'article

30 avril 2016 - 14h35