facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'assemblée nord-coréenne se réunit, après un rarissime congrès du parti

L’assemblée législative nord-coréenne se réunit mercredi à Pyongyang, un événement rare qui pourrait être l’occasion d’annoncer des précisions sur le nouveau plan économique dévoilé en mai lors du congrès encore plus rare du parti au pouvoir. L’Assemblée suprême du peuple (ASP) ne se réunit qu’une ou deux fois par an, souvent lors d’une session unique d’une journée pour voter le budget et entériner les décisions prises par le Parti des travailleurs, le parti unique au pouvoir.
Aucun programme, aucun ordre du jour n’a été dévoilé en amont de cette session, qui avait été annoncée il y a trois semaines, mais qui n’a depuis quasiment pas été évoquée dans la presse officielle.
L’ASP se réunit généralement en avril, mais cette session avait été reportée du fait de la préparation du congrès du parti, le premier en près de 40 ans, qui a consacré Kim Jong-Un comme leader incontesté du régime.
M. Kim a profité du congrès pour annoncer un plan quinquennal, qui était le premier projet du genre en plusieurs décennies. Ce plan à la rhétorique ampoulée proclamait l’ambition de renforcer la production. Mais il ne présentait aucune mesure concrète pour atteindre ce but.
Certains espèrent que la session de l’ASP permettra d’y voir plus clair quant aux projets de réforme de la Corée du Nord, s’ils existent.
« La session de l’ASP est la suite » du congrès, a estimé un responsable du ministère sud-coréen de l’Unification. « Elle devrait assurer le suivi des décisions prises au congrès, approuver les changements humains et organisationnels et souligner le pouvoir personnel de Kim Jong-Un ».
Début juin, Pyongyang a lancé une campagne de masse, « la bataille des 200 jours », dont le but est de doper la productivité pour mettre sur orbite le plan quinquennal.
Les Nord-Coréens sont habitués à ce genre de mobilisation obligatoire où se jauge aussi le degré de loyauté envers le régime.
« Kim Jong-Un a pris toutes les mesures légales et institutionnelles pour assurer son pouvoir, mais il doit encore impressionner sa population avec des progrès économiques tangibles », a déclaré Yang Moo-Jin, professeur à l’université des études nord-coréennes de Séoul.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mars 2017 Pas de licenciement dans le cadre de la reprise de Vanden Borre par Fnac

Il n’y aura ni licenciements ni départs à la suite de la reprise de la chaîne d’électro Vanden Borre en Belgique par la chaîne française Fnac, ont annoncé mardi les deux marques. Le groupe français Fnac a repris Darty – la maison-mère brit lire plus

Belga

28 mars 2017 Marcourt appuie Philippot (RTBF), désavoué il y a quinze jours par son CA

Le ministre en charge des Médias en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS) a pris mardi la défense de l’administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, désavoué il y a deux semaines par son conseil d’administration sur lire plus

Belga

28 mars 2017 Bar Rafaeli attend son deuxième enfant

Huit mois après être devenue maman pour la première fois d’une petite Liv, Bar Refaeli vient d’annoncer sur les réseaux sociaux sa deuxième grossesse. Le 11 août 2016, la mannequin a donné naissance à son premier enfant Liv, dans un hôpital lire plus

Belga

28 mars 2017 Roberto Martinez apporte 7 changements face à la Russie

Le sélectionneur fédéral Roberto Martinez a décidé de procéder à sept changements dans la formation des Diables Rouges qui rencontre la Russie, en amical, mardi à Sotchi (18h00 belges), en comparaison avec celle alignée samedi contre la lire plus

Belga

28 mars 2017 SETCa-BBTK, CNE, LBC-NVK et CGSLB-ACLVB approuvent le plan de restructuration d'ING

Le SETCa-BBTK, la CNE, la LBC-NVK et la CGSLB-ACLVB ont approuvé chacun en interne mardi le plan de restructuration de la banque ING Belgique, a appris l’agence Belga auprès des différents syndicats. Les organisations syndicales et la direction doivent se réunir mercredi lire plus

Belga

28 mars 2017 Lionel Messi suspendu quatre matches, dont Bolivie-Argentine ce mardi soir

La FIFA a infligé quatre matches internationaux de suspension ferme et une amende de 9.300 euros à Lionel Messi, coupable d’avoir insulté un arbitre assistant lors du match contre le Chili (1-0, but de Messi sur penalty à la 16e minute), le 24 mars au Stade El Monumental lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/