L'Assemblée nationale incendiée à Libreville par des manifestants

L’Assemblée nationale du Gabon à Libreville était en flammes mercredi soir après avoir été incendiée par des manifestants descendus dans la rue à l’annonce de la réélection du président Ali Bongo Ondimba, selon plusieurs témoins. « Tout le bâtiment est en train de prendre feu », a indiqué Yannick, présent sur les lieux. Un panache rouge et noir se dégageait dans la nuit au-dessus du palais Léon-Mba, selon des journalistes de l’AFP qui se trouvaient à distance.

Partager l'article

31 août 2016 - 20h55