L'armée Terracotta, la plus importante découverte archéologique du 20e siècle, à Liège

L’exposition “L’armée Terracotta – l’héritage de l’empereur chinois éternel” est présentée pour la première fois en Belgique. Elle relate la découverte, en 1974, du site funéraire et de l’armée en terre cuite du 1er empereur de Chine Qin Shi Huang Di. L’exposition s’ouvrira ce vendredi à la gare TGV de Liège Guillemins et sera accessible jusqu’au 23 avril 2017, a précisé jeudi René Schyns, l’organisateur, lors d’une conférence de presse de présentation. Cette exposition plongera le visiteur plus de 2.200 ans en arrière, au coeur de la nécropole du 1er empereur de Chine, site reconnu au patrimoine mondial de l’Unesco qui s’étend sur une superficie de 56 km2. “C’est presque aussi grand que la ville de Liège”, souligne l’organisateur.

“Pas moins de 700.000 ouvriers ont travaillé dans ce chantier souterrain, durant 40 ans, pour réaliser une copie exacte de ce que l’empereur possédait sur terre. C’est plus que pour la pyramide de Chéops”, a indiqué le porte-parole de la société organisatrice.

Sur le parcours, le visiteur pourra notamment admirer divers objets sous vitrine, comme des armes, ainsi qu’un carrosse grandeur nature tiré par des chevaux et la fameuse armée en terre cuite, également grandeur nature, qui constitue la plus importante découverte archéologique du 20e siècle et qui est parfois surnommée la huitième merveille du monde. Ce ne sont pas les originaux, trop fragiles pour être transportés, mais des copies appartenant à une société allemande qui ont été authentifiées par les autorités chinoises. L’exposition est commentée et se complète d’un audio-guide dans les quatre langues.

L’exposition “L’armée Terracotta – l’héritage de l’empereur chinois éternel” s’ouvrira ce vendredi 23 décembre à la gare TGV de Liège Guillemins pour se refermer le 23 avril 2017. Elle laissera alors place aux préparatifs de l’exposition “J’aurai 20 ans en 2030”, dans le cadre du bicentenaire de l’Université de Liège (ULg), qui sera présentée au public dès septembre 2017.

Partager l'article

23 décembre 2016 - 07h55