L'Allemagne et l'Autriche demandent l'exclusion de la Russie des JO 2018

Les agences antidopage allemande et autrichienne ont appelé lundi à l’exclusion totale de la Russie pour les Jeux olympiques d’hiver qui se dérouleront en 2018 à Pyeongchang, en Corée du sud.
« Nous l’avions déjà demandé pour les Jeux d’été de Rio, et notre opinion n’a pas changé », a déclaré Andrea Gotzmann de l’agence allemande sur la chaîne publique ARD. « Les Jeux d’hiver seront là dans un an et demi et la Russie a triché et trompé le système antidopage », a-t-elle poursuivi au cours d’une conférence de presse conjointe avant l’agence autrichienne à Rio.

« Nous devons donc demander l’exclusion de la Russie à Pyeongchang. » Le rapport McLaren a révélé un vrai dopage d’Etat en Russie, avec des échanges systématiques d’échantillons positifs lors des JO de Sotchi. « La situation ne peut que s’empirer », selon Michael Cepic, de l’agence antidopage autrichienne.

« Les structures ne peuvent être changées en un claquement de doigts. C’est pourquoi nous demandons une suspension complète pour 2018. » La Russie a évité une disqualification générale pour les Jeux de Rio et 278 de ses athlètes ont été autorisés à concourir après avoir été blanchis. Le Comité international paralympique a par contre suspendu tous les athlètes russes pour les Jeux paralympiques, qui se tiendront du 7 au 18 septembre.

Partager l'article

08 août 2016 - 19h20