facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'administration Trump réexamine une aide aux Palestiniens octroyée par celle d'Obama

Le département d’Etat, en pleine transition entre l’administration de Barack Obama et celle de Donald Trump, réexamine une aide aux Palestiniens à Gaza de 220 millions de dollars octroyée à la dernière minute par l’ex-secrétaire d’Etat John Kerry. Juste avant de quitter le ministère des Affaires étrangères le 20 janvier, John Kerry a donné « instruction » à l’agence de développement USAID de débloquer « 220,3 millions de dollars pour des programmes de reconstruction à Gaza », a expliqué mercredi le porte-parole du département d’Etat Mark Toner, lequel servait l’administration Obama et assure l’intérim durant la transition.

Avant l’arrivée du secrétaire d’Etat nommé par M. Trump, l’ancien PDG du pétrolier ExxonMobil Rex Tillerson, le département d’Etat « réexamine cette dépense de dernière minute approuvée par l’administration précédente et fera les ajustements nécessaires pour s’assurer qu’elle correspond aux priorités de l’administration Trump-Pence », a indiqué Mark Toner.

Tout en étant un allié historique d’Israël, les Etats-Unis sont aussi des donateurs importants pour les Territoires palestiniens. Et dans les derniers mois de l’administration Obama, les relations se sont franchement tendues entre Washington et l’Etat hébreu, John Kerry accusant la droite israélienne au pouvoir et les colons de saboter la solution à deux Etats israélien et palestinien.

Au contraire, Donald Trump s’était montré, avant même d’arriver au pouvoir, beaucoup plus proche d’Israël et du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ce dernier ayant d’ailleurs annoncé cette semaine une relance massive de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Et le tout nouveau porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a refusé mardi de commenter cette annonce par Israël de la construction de 2.500 logements dans des colonies en Cisjordanie occupée, la plus importante mesure du genre depuis des années. L’administration Obama condamnait systématiquement la poursuite de la colonisation qu’elle considérait comme illégale et comme un obstacle majeur à la reprise du processus de paix.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 DéFI avance 80 propositions pour participer à un nouveau projet de majorité en FWB

Le président de DéFI, Olivier Maingain, a avancé lundi après-midi pas moins de 80 propositions que le parti amarante souhaite voir intégrées dans le futur programme de gouvernement en Fédération Wallonie-Bruxelles auquel il est invité lire plus

Belga

21 août 2017 Le Secret Service manque de sous pour protéger la tribu Trump

La famille nombreuse de Donald Trump et la préférence marquée du président pour les week-ends dans ses luxueux golfs ont épuisé les fonds alloués pour l’année au Secret Service, chargé de les protéger, révèle lundi l lire plus

Belga

21 août 2017 Un homme abattu lors d'un opération policière en cours près de Barcelone

Un homme a été abattu lors d’une opération policière en cours à Subirats, dans la province de Barcelone, rapportent les médias locaux. D’après le quotidien espagnol El Pais, la police a abattu un homme qui portait une ceinture d’explosifs. Celui-ci po lire plus

Belga

21 août 2017 Lotus Bakeries retire quelques lots de biscuits du commerce en Belgique

Le fabricant de biscuits Lotus Bakeries a retiré des lots de biscuits qui portaient un taux de fipronil « légèrement supérieur au taux de conformité européen pour les produits finis mais de loin inférieur au seuil de sécurité en mati lire plus

Belga

21 août 2017 Elio Di Rupo tiendra la barre du PS jusqu'en 2019

Elio Di Rupo exercera la présidence du PS jusqu’au bout de son mandat, a-t-il répété lundi à l’occasion de la présentation de son livre « Nouvelles conquêtes ». Dans cet ouvrage, le président du PS détaille ses observations et propositions lire plus

Belga

21 août 2017 Mustii, Henri PFR et Mosimann à l'affiche de la 3e édition du Yes2DayLand Festival

Mustii, Henri PFR et Quentin Mosimann seront les têtes d’affiche de la 3e édition du Yes2DayLand Festival, qui se déroulera les 1er, 2 et 3 septembre prochains à Aywaille. Quelque 4.000 des 6.000 places disponibles le 2 septembre, jour de la prestation des trois artistes, lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/