L'administration américaine fait appel au blocage du décret anti-immigration de Trump

Le département américain de la Justice fait appel au blocage du décret anti-immigration intimé par le juge fédéral de Seattle vendredi, rapportent les médias américains. Le porte-parole de la maison blanche, Sean Spicer, avait déjà annoncé que l’administration Trump irait à l’encontre de la décision du juge fédéral. Celle-ci prenait effet immédiatement sur tout le territoire américain, mettant fin à l’incertitude pour les ressortissants de sept pays musulmans et les réfugiés visés par l’interdiction temporairement d’entrer sur le territoire américain.
Donald Trump avait averti samedi matin que les Etats-Unis encouraient de “gros problèmes” si le pays n’était pas autorisé à décider qui peut ou non accéder à son sol, qualifiant la décision du juge de “ridicule”.
Peu après la décision du juge, le département de la Sécurité intérieur a donné l’ordre aux agents de contrôle des frontières de ne pas appliquer le décret controversé signé par Donald Trump dès le début de son mandat, et supposé garder les terroristes potentiels hors des USA.
Aux Etats-Unis, comme dans plusieurs villes d’Europe, de nombreux manifestants ont protesté contre le décret de du nouveau président américain.

Partager l'article

05 février 2017 - 03h20