L'actrice Linda Blair, ensorcelée pour toujours par l'"Exorciste"

L’ex-enfant vedette Linda Blair a fait frémir toute une génération de cinéphiles avec son rôle de pré-adolescente possédée dans le cultissime film d’horreur “L’Exorciste”. Comme un sortilège tenace, l’actrice d’aujourd’hui 57 ans n’a jamais réussi à se défaire du personnage de Regan MacNeil, qui n’en finit pas de lui coller à la peau quatre décennies après.
Au lancement des soirées annuelles “Halloween Horror Nights” du studio Universal, à côté de Los Angeles, elle était invitée pour promouvoir une attraction sur un thème qu’elle connaît par coeur: une maison hantée “Exorciste”…
Et telle la petite fille dont la tête faisait des 360 degrés révulsant, elle répond à chaque question sur le film en détournant totalement le sujet pour l’amener vers une domaine qui l’habite bien plus: sa fondation pour les animaux.
“Ce soir c’est une fête, pour moi, pour le film, pour mes animaux, parce que mon pourcentage de tous les produits dérivés vendus va à la Fondation Linda Blair”, a-t-elle raconté à l’AFP.
Alors qu’une série télé “Exorcist” adaptée du classique de 1973 – et la dernière série en date adaptée de films d’horreurs – aura sa première diffusion vendredi sur la chaîne Fox, Blair révèle qu’elle n’a jamais été approchée par l’équipe de production.
“Ils ne m’ont pas du tout contactée”, déplore-t-elle.
La comédienne, qui a fait ses premiers pas d’actrice et mannequin à l’âge de 5 ans, compte 68 titres à sa filmographie, dont beaucoup de doublages de voix, mais peu ont fait date.

De son enfance dans la campagne du Connecticut, au nord-est des Etats-Unis, elle a hérité un profond amour de la nature et des animaux.
Elle travaillait régulièrement comme mannequin à New York et jouait dans des publicités quand l’audition pour “l’Exorciste” a changé sa vie.
La film a eu un succès stratosphérique, générant 440 millions de dollars, et à l’âge tendre de 14 ans, la comédienne s’est retrouvée propulsée dans un tourbillon médiatique, promenée de conférence de presse en conférence de presse pour répondre à des questions sur l’enfer, le paradis, Dieu et le Diable.
Elle a été nommée aux Oscars, a gagné un Golden Globe et est apparue dans une série de long-métrages, y compris le film-catastrophe “Airport 1975″ et la suite décriée de l'”Exorciste”.
Son arrestation pour possession de cocaïne à l’âge de 18 ans a mis un frein à une carrière prometteuse et elle s’est retrouvée confinée aux films de série B.
Sa dernière apparition dans un film notable a eu lieu il y a 20 ans, dans “Scream”, de Wes Craven.
A la sortie du labyrinthe l'”Exorciste”, où elle s’est retrouvée face à des acteurs ressemblant comme deux gouttes d’eau à Regan MacNeil, elle a fait valoir que cette expérience était différente pour elle: “Je ne peux pas avoir peur de moi-même”.

Partager l'article

22 septembre 2016 - 07h40