facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'action militaire contre Pyongyang, une "option sur la table", dit Tillerson

Une action militaire des Etats-Unis contre la Corée du Nord est une « option sur la table », a déclaré vendredi le secrétaire d’Etat américain, prévenant que la politique de « patience stratégique » de son pays envers Pyongyang n’était plus d’actualité. « Certainement, nous ne voulons pas que les choses en viennent au conflit militaire », a dit Rex Tillerson à la presse à Séoul avant d’ajouter toutefois: « s’ils élèvent le niveau de menace de leur programme d’armements à un niveau qui nécessite à nos yeux une action, alors, cette option sera sur la table ». « La politique de patience stratégique est terminée », a ajouté le chef de la diplomatie américaine après une visite dans la Zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. « Nous explorons une nouvelle gamme de mesures diplomatiques, sécuritaires et économiques. Toutes les options sont sur la table ».
Il s’agit d’un net revirement par rapport à la politique dite de « patience stratégique » menée par le prédécesseur de Donald Trump à la Maison Blanche, Barack Obama. Les Etats-Unis excluaient de dialoguer avec la Corée du Nord tant qu’elle ne se serait pas engagée de manière tangible envers la dénucléarisation, dans l’espoir que les tensions internes dans ce pays reclus provoqueraient des changements.
Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson effectue une tournée en Asie, sa première expérience diplomatique de management de crise.
La veille à Tokyo, il avait tiré un constat d’échec sur 20 ans d’efforts diplomatiques pour dénucléariser Pyongyang, promettant une approche nouvelle sans fournir de précisions.
Permettre à Pyongyang de conserver son niveau actuel de technologie militaire n’est pas un objectif approprié, a poursuivi M. Tillerson à Séoul. « Cela laisserait à la Corée du Nord des capacités significatives qui représenteraient une vraie menace ».
La Corée du Nord a essuyé plusieurs volées de sanctions de l’ONU qui ne l’ont pas dissuadée de poursuivre sur la voie militaire. Le 6 mars, elle a tiré une salve de missiles balistiques dont trois ont fini leur course en mer près de l’archipel nippon.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Le plus haut gradé de l'armée américaine dénonce "racisme et intolérance"

Le plus haut gradé de l’armée américaine, en visite à Pékin, a fermement condamné jeudi « le racisme et l’intolérance », s’associant à la dénonciation d’autres hauts responsables militaires aux Etats-Unis après les violences de Char lire plus

Belga

17 août 2017 Apple veut produire des séries télévisées

Le géant technologique américain Apple veut produire lui-même des séries de télévision. La marque à la pomme a déployé un budget d’un milliard de dollars (850 millions d’euros) pour développer ce projet, indique jeudi le Wall Stree lire plus

Belga

17 août 2017 Corée du Nord: la paix "possible", selon le plus haut gradé de l'armée américaine

Le plus haut gradé de l’armée américaine a déclaré jeudi à Pékin que des « options militaires crédibles et réalisables » sont prêtes face à la Corée du Nord mais a souligné la « possibilité » d’une ré lire plus

Belga

17 août 2017 L'armée chinoise inquiète pour ses soldats accros à un jeu vidéo

L’armée chinoise a désormais un nouvel et insolite ennemi dans son collimateur: un jeu vidéo pour smartphone, accusé de dissiper ses soldats et de réduire leur aptitude au combat. L’application multijoueurs « King of Glory » est si prisée des jeunes Chinois qu lire plus

Belga

17 août 2017 L'ancien juge namurois Christian Panier exclu du PTB

L’ancien juge namurois Christian Panier a été remercié par le Parti du travail de Belgique (PTB) qui n’a jamais digéré son initiative d’héberger en 2015 l’ex-femme de Marc Dutroux, Michelle Martin, libérée sous régime conditionnel en 201 lire plus

Belga

17 août 2017 Le CEO d'Apple Tim Cook vilipende les propos de Donald Trump sur Charlottesville

Tim Cook, le patron d’Apple, a dénoncé mercredi les propos du président américain Donald Trump à la suite des violences survenues la semaine passées en Virginie qui ont fait un mort. « Je ne suis pas d’accord avec le président et d’autres qui estiment lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/