L'accord médico-mutualiste toujours sur la brèche

L’Association belge des syndicats médicaux (Absym) veut relancer la procédure de démantèlement de l’accord médico-mutualiste. L’Absym est particulièrement mécontente des mesures d’économies qui s’y trouvent et qui ont été publiées jeudi au Moniteur belge. Le Conseil d’administration de l’association se réunira à ce sujet le 11 janvier, indique le magazine « De Specialist ».
Les associations de médecins reconnues avaient déjà demandé il y a plusieurs semaines le détricotage de l’accord conclu entre les médecins et les mutualités pour une durée de deux ans. Une condition de cet accord était qu’il n’y ait pas de nouvelles économies, ce qui sera pourtant le cas puisque les mesures publiées impliquent notamment une retenue de deux tiers de l’index sur les honoraires des médecins.
L’Absym veut un détricotage de plein droit de cet accord, selon lui non-respecté, et parle d’une démarche « encore jamais vue ». Le comité de direction a déjà donné son feu vert, mais le conseil d’administration doit également se prononcer en faveur de la démarche. « Si nous obtenons le consentement du premier coup, nous pourrons envoyer un recommandé le 12 janvier. Nous serions donc dans les temps, puisqu’une lettre doit arriver au plus tard 15 jours après la publication au Moniteur », précise le président de l’association, Marc Moens, à « De Specialist ».

Partager l'article

31 décembre 2016 - 18h35