facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La "voix des Simpsons" porte plainte contre Vivendi aux Etats-Unis

L’acteur américain Harry Shearer, voix de nombreux personnages de la série animée « Les Simpsons », a annoncé mardi attaquer en justice Vivendi, et lui réclamer 125 millions de dollars (113 millions d’euros), accusant le géant français des médias de « fraude » dans la gestion des droits d’un film sorti en 1984. Harry Shearer, qui prête sa voix à plus d’une vingtaine de personnages des Simpsons (Ned Flanders, M. Burns…), a déposé « une plainte en justice pour fraude à Los Angeles contre le conglomérat français Vivendi », dénonçant des « méthodes comptables frauduleuses dans la gestion des droits du film This is Spinal Tap », sorti en 1984, selon un communiqué diffusé mardi.

Co-auteur de ce film, Harry Shearer, qui a également co-écrit la bande sonore et interprétait le rôle du bassiste du groupe de hard-rock dans ce faux documentaire parodique, « demande 125 millions de dollars tant au titre des droits non perçus qu’à titre d’indemnisation ».

« This is Spinal Tap », une comédie sur « le groupe le plus bruyant d’Angleterre » est sortie en 1984 au Royaume-Uni et aux Etats-Unis où il est devenu un film culte malgré un faible nombre d’entrées en salles.

Vivendi avait acquis les droits du film, via Canal+, en 1989, date à partir de laquelle, selon la plainte, « ont débuté de véritables manœuvres pour masquer les revenus d’exploitation » et « ainsi minimiser les droits ».

« Je ne serais pas surpris que notre cas ne soit que la partie visible de l’iceberg. J’intente cette action en justice en mon nom, mais c’est aussi pour le compte de tous les créateurs de films grand public dont le talent n’est pas justement rémunéré que j’agis », écrit Harry Shearer qui a lancé en parallèle la campagne « Fairness Rocks » pour inciter les artistes à réclamer leur dû.

En 1982, Harry Shearer avait signé, avec les trois autres co-auteurs du film, un accord avec Embassy Pictures, qui attribuait « 40% des recettes nettes aux créateurs, calculées sur l’ensemble des sources de revenus, film, musique et produits dérivés », selon le communiqué.

Or Vivendi a chiffré à 81 dollars (73,5 euros) la part revenant aux quatre créateurs entre 1984 et 2006, selon le communiqué.

Le groupe français n’a pas souhaité commenter ces poursuites.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

2 décembre 2016 Omar Sy dévoile son côté tendre dans le rôle d'un papa poule

Après le succès d' »Intouchables », « Samba » et « Chocolat », Omar Sy revient mercredi dans « Demain tout commence », une comédie familiale où il interprète un papa poule extrêmement touchant, contraint d’élever seul sa fille. Ce film réalisé pa lire plus

Belga

2 décembre 2016 Francken obtient gain de cause à Gand pour une expulsion controversée

La chambre des mises en accusation de Gand a annulé une décision de la chambre du conseil qui jugeait illégale l’arrestation d’un ressortissant marocain sous le coup d’un ordre de quitter le territoire. Le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken, s’est ré lire plus

Belga

2 décembre 2016 Placer un enfant en centre fermé est une violation des droits de l'enfant

La détention des enfants pour cause de migration constitue une violation des droits de l’enfant et est toujours contraire au principe de l’intérêt supérieur de l’enfant, indique l’Unicef vendredi. L’ONG estime qu’envoyer des enfants dans des centres fermés, comme le lire plus

Belga

2 décembre 2016 La Région bruxelloise débloque 100 millions d'euros pour les 19 communes

La Région bruxelloise a décidé de dégager 100 millions d’euros sous forme de prêts pour aider, sur la période 2017-2019, les 19 communes bruxelloises à faire face à la forte croissance démographique, indique vendredi le cabinet du ministr lire plus

Belga

2 décembre 2016 La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée, "mais il y a encore du travail"

La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée dans le projet d’avis n°3 du Groupe central chargé d’élaborer le « pacte pour un enseignement d’excellence » en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Mais il y a encore du travail », a précisé Fr lire plus

Belga

2 décembre 2016 Une prime flamande pour favoriser l'embauche des chômeurs de longue durée

Le gouvernement flamand a approuvé vendredi l’instauration d’une prime à l’embauche d’un chômeur de longue durée. D’un montant de 1.250 euros après trois mois de travail et de 3.000 euros au bout d’un an, elle cible les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/