facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Tunisie accusée d'avoir retardé l'expulsion du suspect

Un responsable allemand a accusé mercredi la Tunisie d’avoir retardé l’expulsion du suspect de l’attentat de Berlin, dont une demande d’asile avait été rejetée en juin, Tunis ayant longtemps prétendu que l’homme n’était pas Tunisien. « En juin 2016 sa demande d’asile a été refusée par l’Office fédéral pour la migration et les réfugiés (…) l’homme n’a pas pu être expulsé car il n’avait pas de document d’identité en règle », a expliqué Ralf Jäger, ministre de l’Intérieur de Rhénanie du Nord-Westphalie, dont les services étaient responsables de l’organisation de l’expulsion.

« La procédure d’établissement d’un document tenant lieu de passeport » tunisien, pour permettre son retour dans son pays, a été engagée en août, « mais la Tunisie a disputé le fait que cette personne soit l’un de ses ressortissants et les documents nécessaires n’ont pendant longtemps pas été établis », a-t-il poursuivi. Finalement, et « par coïncidence », ce document de voyage émis par la Tunisie est « arrivé aujourd’hui » mercredi en Allemagne, selon le ministre.

Berlin a à maintes reprises accusé la Tunisie, comme d’autres Etats du Maghreb, de freiner les procédures d’expulsion d’Allemagne de ses ressortissants. Lorsque les demandeurs d’asile de pays d’Afrique du Nord doivent être expulsés, leurs pays refusent de les reprendre s’ils n’ont pas leurs papiers d’identité nationaux en règle. Il suffit alors au réfugié débouté de détruire ses papiers pour bloquer la procédure malgré des accords de réadmission, accusent les autorités allemandes.

Ce sujet a déjà suscité des tensions entre Berlin et ces pays il y a un an, après la vague d’agressions sexuelles la nuit du Nouvel An à Cologne. Cette dernière a été imputée par la police à des migrants clandestins pour l’essentiel originaires d’Afrique du Nord.

La chancelière Angela Merkel cherche depuis des mois à classer la Tunisie, le Maroc et l’Algérie sur la liste des pays dits « sûrs » pour faciliter le rejet des demandes d’asile de leur ressortissants. Un projet de loi en ce sens a cependant été bloqué au Parlement par l’opposition d’une partie des élus en raison des atteintes aux droits de l’Homme dans cette région.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Attentats en Catalogne – Le tueur des Ramblas a logé en région parisienne quelques jours avant les faits

Plusieurs membres du commando terroriste qui a commis les attaques de Barcelone et Cambrils jeudi dernier ont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les faits, rapporte mercredi le Parisien. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas ab lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – "La Sûreté de l'Etat doit avoir plus d'informateurs dans la communauté musulmane"

La Sûreté de l’Etat devrait avoir plus d’informateurs au sein de la communauté musulmane de Belgique, a estimé mercredi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur les ondes de Radio 1, dans la foulée des attentats survenus la semaine dernière en lire plus

Belga

23 août 2017 Serge Kubla également poursuivi pour blanchiment d'argent

L’étau judiciaire se resserre autour de l’ex-bourgmestre MR de Waterloo, Serge Kubla, désormais poursuivi pour blanchiment d’argent, rapporte Le Vif/L’express mercredi sur son site Internet. De nouvelles perquisitions ont eu lieu fin juin chez Serge Kubla et des membres de sa famille. lire plus

Belga

23 août 2017 Le Turkménistan affirme avoir érigé la plus grande tête de cheval du monde

Le Turkménistan, l’un des pays les plus fermés de la planète, a affirmé mardi avoir battu un record du monde en érigeant la « plus grande sculpture d’une tête de cheval » avant l’ouverture d’une compétition sportive. Le journal d’Etat Netralnyï Turk lire plus

Belga

23 août 2017 Des militants simulent les conséquences d'un service minimum des trains à Bruxelles-Midi

Wagons bondés, une femme enceinte et un vieillard sont bousculés, tandis qu’un étudiant en examen est obligé de rester à quai. Vers 8h30 ce mercredi, une septantaine de militants ont simulé à Bruxelles-Midi les conséquences d’un service minimum lire plus

Belga

23 août 2017 Crise politique francophone – Ecolo n'ira pas dans une majorité avant les élections

Les écologistes n’entreront pas dans une majorité avant les prochaines élections, a indiqué mercredi le co-président d’Ecolo Patrick Dupriez sur les ondes de La Première. Ils se montrent toutefois prêts à collaborer à un projet pour l’ens lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/