facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Suède va lancer à partir de 2017 des tests pour déterminer l'âge des migrants mineurs

La Suède va proposer à partir de 2017 des examens médicaux destinés à déterminer l’âge des jeunes réfugiés non accompagnés et identifier des adultes cherchant à augmenter leurs chances d’obtenir l’asile, ont indiqué vendredi les autorités. S’il est saisi par l’Office des migrations, l’Institut de médecine légale procèdera à une consultation dentaire visant à établir la présence de dents de sagesse et à l’examen de l’articulation du genou grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM).

« Il n’y a pas de méthode permettant de déterminer médicalement l’âge exact d’un individu (…) mais en étudiant à quel stade de développement se trouve une personne, vous pouvez tirer des conclusions indicatives », a expliqué à la presse Elias Palm, médecin légiste.

Les tests seront proposés aux demandeurs d’asile incapables de prouver leur âge – faute par exemple de posséder des papiers d’identité – mais prétendant être âgés de moins de 18 ans, et ce uniquement en cas de doute du responsable de leur dossier.

Un porte-parole de l’Office des migrations, Fredrik Bengtsson, a déclaré que les mineurs voulant prouver leur âge réel accueilleraient favorablement ces examens.

Ceux qui refuseront les tests courront le risque de voir les agents de l’Office déterminer qu’ils sont adultes, s’exposant ainsi plus facilement à un rejet de leur dossier.

La Suède a accueilli en 2015 plus de demandeurs d’asile mineurs non accompagnés que tout autre pays en Europe: ils étaient plus de 35.000, dont 90% de garçons et un grand nombre dépourvus de papiers d’identité. La Suède a depuis resserré sa législation en matière d’asile et seulement 1.700 nouveaux mineurs non accompagnés ont été enregistrés entre janvier et août.

L’Office des migrations a reconnu avoir des doutes dans 70% des cas ou les demandeurs d’asile prétendent avoir entre 15 et 17 ans.

Les fonctionnaires de l’institution s’inquiètent du danger que peut représenter le placement de certains adultes dans des centres d’hébergement pour enfants.

Un jeune Afghan de 12 ans a été récemment violé par deux autres garçons hébergés dans le même centre après qu’ils eurent prétendu avoir 15 ans à leur arrivée en Suède. Il a ensuite été établi qu’ils étaient adultes.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Open d'Australie – Zizou Bergs, battu en juniors: "Dommage que j'ai attrapé des crampes"

Zizou Bergs (ITF 32) n’a pas réussi à franchir, dimanche, le premier tour du tournoi juniors de l’Australian Open. Le Limbourgeois, 17 ans, qui participait à sa toute première levée du Grand Chelem en simple, s’est incliné 7-5, 7-5 sur le court n°5 contr lire plus

Belga

22 janvier 2017 Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental, trois jours après l'attentat de Gao

Un groupe armé malien pro-gouvernemental a annoncé avoir perdu 14 combattants dans une attaque imputée à l’ex-rébellion samedi, trois jours après un attentat suicide djihadiste contre un regroupement de factions rivales qui a fait près de 80 morts. L’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Brésil: enquête sur une vague de 27 homicides en un journée à Belem

Vingt-sept homicides en moins de 24 heures: les autorités brésiliennes ont ouvert une enquête sur la vague de violence qui a marqué la ville de Belem (nord) entre vendredi et samedi, après la mort d’un policier. « Certains de ces meurtres ressemblent à des ex lire plus

Belga

22 janvier 2017 Colombie: l'ELN remet au CICR un étranger qu'elle détenait

La guérilla colombienne de l’ELN a remis samedi au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans l’ouest de la Colombie, un citoyen étranger qu’elle détenait, a annoncé le CICR. La remise de cet étranger, dont ni l’identité ni la nationalit lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump peut nommer son beau-fils comme conseiller

Jared Kushner, le très influent beau-fils de Donald Trump, pourra intégrer son cabinet en tant que conseiller, a estimé le département de la Justice. Selon celui-ci, sa nomination n’entre pas dans le cadre de la législation anti-népotisme, car celle-ci ne s’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Allemagne: Steinmeier prédit des temps agités avec Trump

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a jugé dimanche que l’accession de Donald Trump au pouvoir aux Etats-Unis marquait une césure et prédit des temps incertains pour le monde. « Avec l’élection de Donald Trump, le monde du 2 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/