La RTBF étudie une participation à la future offre de SVOD de France Télévisions

La radio-télévision publique belge francophone RTBF étudie une éventuelle participation à l’offre de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) que souhaite lancer France Télévisions cet automne, a annoncé jeudi son patron Jean-Paul Philippot lors d’une conférence au Fipa de Biarritz. « Il y a une volonté de partager avec France Télévisions, il y a une volonté d’étudier plus loin le projet. On est en contact », a-t-il déclaré lors d’un débat sur le marché audiovisuel francophone, auquel participaient notamment TV5 Monde, la télévision publique suisse RTS et Radio Canada.
Yves Bigot, le patron de TV5 Monde, qui soutient l’idée d’un projet de SVOD francophone international, a précisé que RTBF, RTS et Radio Canada en discutaient par l’intermédiaire de sa chaîne. « C’est vers France Télévisions que les choses se feront », a-t-il dit.
France Télévisions va refondre en mai son site de vidéo à la demande et replay Pluzz, pour y proposer cet automne une nouvelle offre de vidéo à la demande par abonnement. La patronne du groupe public, Delphine Ernotte, négocie actuellement ce projet avec plusieurs producteurs, sur le principe du partage des revenus.
Côté RTBF, il y a « la volonté de s’associer à une plateforme internationale » pour notamment mutualiser les coûts de marketing mais aussi techniques, car sur une plateforme de SVOD les algorithmes sont essentiels, selon son patron Jean-Paul Philippot. « On s’est écrit entre opérateurs publics ces derniers mois pour se dire que ce serait bien qu’on travaille ensemble. Mais ça coûte de l’argent et il faudrait que chacun investisse », a-t-il ajouté.
L’intérêt de ces partenariats est aussi de pouvoir enrichir le catalogue de contenus proposés au spectateur, face à la pléthore de programmes proposés par le géant Netflix, par exemple.
En matière de contenus, la Belgique s’est distinguée ces dernières années avec des séries innovantes, primées dans les festivals, à l’instar de la policière « La Trêve ».
Au Festival international des programmes audiovisuels (Fipa) cette année, deux séries belges ont été retenues, la série policière « Zone Blanche », coproduite par France Télévisions et la série comique « Callboys ».
La Belgique est également représentée dans la catégorie documentaire avec « Inkotanyi », sur le génocide du Rwanda, et dans la catégorie reportage avec l’enquête « Rien n’est pardonné », un portrait de l’ex-journaliste de Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui.

Partager l'article

26 janvier 2017 - 23h35