La reconnaissance d'Israël "révoquée" en cas de transfert de l'ambassade US

Si l’ambassade des États-Unis en Israël est transférée à Jérusalem, “la reconnaissance de l’État d’Israël par l’OLP sera révoquée le jour même” a prévenu mardi à Paris le numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine, Saëb Erakat. “Si les Américains ou qui que ce soit d’autre déménagent leur ambassade, c’est un fait accompli, la reconnaissance de l’annexion de Jérusalem-Est, point final”, a précisé le principal négociateur palestinien lors d’une conférence à Paris. “Pour nous Palestiniens, avoir un État sans Jérusalem-Est comme capitale n’a aucun sens”. “Si nous nous réveillons un matin, allumons Fox News ou CNN et apprenons que quelqu’un a pris la décision de déménager l’ambassade, le jour même la reconnaissance par l’OLP de l’État d’Israël sera révoquée, et l’État de Palestine demandera son accession à seize organisations internationales”, a-t-il ajouté.

Début janvier, avant même la prise de fonction de Donald Trump à la présidence des États-Unis, le président palestinien Mahmoud Abbas avait prévenu que le déménagement de l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, annoncé dans le programme de M. Trump, représentait une “ligne rouge” et que “le processus de paix au Moyen-Orient, et même dans le monde, en subirait les graves conséquences”.

Partager l'article

07 février 2017 - 12h05