La puanteur de friture devient un délit en Italie

La Cour de cassation italienne a reconnu coupables d' »harcèlement olfactif » les propriétaires d’un appartement, qui avaient été traduits en justice par leurs voisins d’immeuble pour des odeurs insupportables émanant de leur cuisine, rapportent plusieurs médias italiens dont Il Sole 24 Ore. Les propriétaires étaient accusés par leurs voisins du 3e étage d’avoir provoqué des émissions continues de fumées, odeurs et bruits insupportables provenant de la cuisine. Ils se sont défendus en argumentant que cette plainte pour relents intempestifs n’avait pas lieu d’être mais faisait suite à un différend de voisinage qui s’est envenimé.

La Cour de cassation a donné raison aux plaignants. La juridiction suprême a déclaré les propriétaires coupables de « jet dangereux de choses », rejetant par là-même l’argument des propriétaires mis en cause, pour qui cette loi n’était pas extensible aux odeurs.

Partager l'article

05 avril 2017 - 15h40