La princesse Charlène veut former les enfants aux premiers soins La princesse Charlène veut former les enfants aux premiers soins

La princesse Charlène de Monaco, ambassadrice de bonne volonté de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a plaidé vendredi à Genève pour que les enfants partout dans le monde soient formés aux premiers soins, au cours de leur cursus scolaire. Vêtue d’un polo blanc portant l’effigie de la Croix-Rouge, la princesse a lancé cet apel à Genève au Palais des Nations Unies, à l’occasion de la Journée mondiale des premiers secours, célébrée depuis l’an 2000.

« Les enfants sont très exposés aux accidents dans leur vie quotidienne et courent des risques particulièrement élevés en cas de catastrophe majeure », a expliqué la princesse. « Si l’on donne aux jeunes la capacité de prodiguer des premiers secours, non seulement ils sauveront des vies, mais aussi ils assumeront un rôle actif et positif dans leur communauté », a-t-elle ajouté.

Environ un million d’enfants meurent chaque année de blessures qui pourraient être traitées et plusieurs millions sont hospitalisés après des accidents de noyade, de route, des chutes ou des brûlures.

Les sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont les principaux formateurs et fournisseurs de premiers secours dans le monde. Chaque année, elles en prodiguent à plus de 46 millions de personnes. En 2014, 180.000 volontaires et employés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont formé environ 15 millions de personnes aux premiers secours dans 116 pays. Actuellement, 76 sociétés nationales organisent des formations aux premiers secours adaptés aux enfants.

A l’issue de la conférence de presse, la princesse a fait une démonstration des premiers secours à trois jeunes enfants. La princesse Charlène de Monaco, ambassadrice de bonne volonté de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a plaidé vendredi à Genève pour que les enfants partout dans le monde soient formés aux premiers soins, au cours de leur cursus scolaire. Vêtue d’un polo blanc portant l’effigie de la Croix-Rouge, la princesse a lancé cet apel à Genève au Palais des Nations Unies, à l’occasion de la Journée mondiale des premiers secours, célébrée depuis l’an 2000.

« Les enfants sont très exposés aux accidents dans leur vie quotidienne et courent des risques particulièrement élevés en cas de catastrophe majeure », a expliqué la princesse. « Si l’on donne aux jeunes la capacité de prodiguer des premiers secours, non seulement ils sauveront des vies, mais aussi ils assumeront un rôle actif et positif dans leur communauté », a-t-elle ajouté.

Environ un million d’enfants meurent chaque année de blessures qui pourraient être traitées et plusieurs millions sont hospitalisés après des accidents de noyade, de route, des chutes ou des brûlures.

Les sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont les principaux formateurs et fournisseurs de premiers secours dans le monde. Chaque année, elles en prodiguent à plus de 46 millions de personnes. En 2014, 180.000 volontaires et employés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont formé environ 15 millions de personnes aux premiers secours dans 116 pays. Actuellement, 76 sociétés nationales organisent des formations aux premiers secours adaptés aux enfants.

A l’issue de la conférence de presse, la princesse a fait une démonstration des premiers secours à trois jeunes enfants.

Partager l'article

09 septembre 2016 - 17h00