facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La princesse Astrid et Elio Di Rupo en Italie pour commémorer l'incendie du Bois du Cazier

La princesse Astrid participe ce lundi après-midi à Pescara et Manoppello, en Italie, à une cérémonie de commémoration de la catastrophe minière du Bois du Cazier. Le 8 août 1956, un incendie dans cet ancien charbonnage de Marcinelle avait fait 262 morts, principalement de nationalité italienne. Parmi les personnalités présentes en Italie, figure également Elio Di Rupo, dont la famille est originaire des Abruzzes, région qui a payé le plus lourd tribut. A lui seul, le village de Manoppello a perdu 22 hommes lors de la plus grande catastrophe minière de l’histoire de Belgique. C’est notamment dans cette localité que se déroule ce lundi une cérémonie pour commémorer les 60 ans de la tragédie.

A l’invitation du gouverneur de la région des Abruzzes, la princesse Astrid y représente le Roi, a indiqué le Palais royal. Elle doit y inaugurer l’exposition « 1956-2016. Marcinelle » et assistera ce soir à un concert.

De nombreux orateurs sont prévus au programme, dont le maire de Pescara, le gouverneur des Abruzzes, l’ambassadeur belge en Italie ou encore Elio Di Rupo, actuel président du PS. « En 1948, mon père, Nicola, a quitté les Abruzzes pour la Belgique. Il est parti avec une simple valise pour bagage. Comme des millions d’Italiens après la guerre, il vivait dans une misère noire. C’est pour fuir cette sinistre pauvreté, pour trouver un emploi, qu’il a quitté tout ce qu’il aimait », s’est souvenu devant l’assemblée l’ancien Premier ministre, selon le texte de son discours transmis par son porte-parole.

« A peine arrivée, il fut parqué dans une cantine avec un grand dortoir. Puis, ma maman et ses 6 enfants l’ont rejoint. (…) Père, mère et enfants se sentaient un peu comme des prisonniers: prisonniers du froid, prisonniers de la pluie, prisonniers d’un pays qu’on appelait ‘le pays noir’ « , a-t-il poursuivi. Pour M. Di Rupo, « des catastrophes comme celle de Marcinelle nous rappellent, chaque année à la même date, que les Italiens ont payé cher le droit d’être respectés ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 mars 2017 Fermeture Caterpillar Gosselies – Les travailleurs de Yusen Logistics toujours insatisfaits de leur enveloppe sociale

Un groupe de travailleurs du site de Yusen Logistics à Courcelles s’est rendu lundi à Melsele au siège belge du groupe. Leurs délégués syndicaux ont pu rencontrer des responsables de la société sans toutefois parvenir à les convaincre d’ lire plus

Belga

27 mars 2017 Diables Rouges – La Russie a des soucis avant de rencontrer la Belgique

En place depuis plus d’un an, le sélectionneur russe Stanislav Cherchesov est déjà sous pression en raison de résultats décevants. Mardi soir à Sotchi, c’est une demi-équipe des Diables Rouges qui se déplace en raison des absences cumulé lire plus

Belga

27 mars 2017 Diables Rouges – Toby Alderweireld se sent devenir plus important en équipe nationale

Toby Alderweireld va fêter sa 67e cap contre la Russie, mardi à Sotchi. Un beau parcours pour le défenseur de Tottenham, âgé de 28 ans. Back droit dans la défense à quatre de Marc Wilmots, Alderweireld est désormais l’arrière central droit lire plus

Belga

27 mars 2017 Les parents de six victimes du crash de l'avion de la Germanwings exigent une indemnisation civile

Les parents de six victimes de l’accident de l’A320 de la Germanwings ont annoncé lundi avoir saisi la justice en Espagne, estimant que la compagnie est civilement responsable du drame qui avait fait 150 morts en 2015. Ces familles estiment, dans un communiqué, que l’accident de l’avio lire plus

Belga

27 mars 2017 Ai Weiwei va exposer des barrières à New York contre le protectionnisme

L’artiste dissident chinois Ai Weiwei va installer des dizaines de barrières dans New York début octobre pour dénoncer l’émergence du protectionnisme dans le monde, un dispositif commandé par la fondation new-yorkaise Public Art Fund. Agé de 59 ans, Ai Weiwe lire plus

Belga

27 mars 2017 Aucune preuve de lien entre l'assaillant de Londres et des groupes jihadistes

Il n’y a pour l’heure aucun lien entre l’auteur de l’attentat de Londres et des groupes jihadistes, a affirmé la police lundi. Il n’existe aucune preuve non plus que ce Britannique de 52 ans, converti à l’islam, se soit radicalisé lors d’un séjour en prison en 2003. Khali lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/