facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Polynésie française, porte d'entrée potentielle de Zika pour le reste du monde

La Polynésie française, dans l’océan Pacifique, est une « porte d’entrée potentielle » des virus tels que Zika pour les autres régions du monde, selon des conclusions publiées mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). « Les raisons de l’émergence du virus Zika en Polynésie française sont inconnues, mais des conditions favorables comme l’absence d’immunité de la population avant l’introduction du virus et la présence d’au moins deux espèces de moustiques potentiellement vectrices (Aedes aegypti et Aedes polynesiensis) étaient présentes » lors de l’épidémie qui a sévi entre octobre 2013 et mars 2014, selon un bilan.
La souche du virus Zika, qui a émergé aux Amériques et qui y circule depuis 2015, est « très proche génétiquement de celle qui a circulé dans le Pacifique et principalement en Polynésie française, laissant supposer une introduction au Brésil en provenance du Pacifique », notent les chercheurs.
La Polynésie française est ainsi « une porte d’entrée potentielle de ces pathologies pour les autres régions du monde, en particulier pour l’Europe et la France métropolitaine dans les zones où Aedes albopictus est implanté », concluent-ils.
Sur la base des données épidémio-cliniques de l’épidémie, la moitié de la population polynésienne française a été contaminée par Zika lors de cette épidémie même si seulement 11,5% des habitants ont consulté en raison de symptômes ou de complications.
« Un travail de modélisation (mathématique) récent estime même le taux d’attaque global (la contamination, ndlr) à 94% », selon les chercheurs.
Jusqu’alors, on estimait que les deux tiers de la population polynésienne avaient pu être contaminés.
Dans le détail, entre début novembre 2013 et début mars 2014, 69 complications neurologiques ou auto-immunes susceptibles d’être liées à Zika ont été identifiées, dont 42 cas de syndrome Guillain-Barré (SGB).
Ces cas de SGB sont survenus sur quatre mois alors que la Polynésie française en enregistre habituellement moins de cinq cas par an.
Quelques cas de microcéphalies, crâne anormalement petit des foetus, ont été par ailleurs constatés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 mai 2017 Jenson Button pénalisé de 15 places sur la grille au GP de Monaco après un changement de moteur

Avant même de disputer les qualifications du Grand Prix de Monaco, programmées samedi à 14h00, Jenson Button est déjà sûr de devoir démarrer du fond de la grille dimanche. Le Britannique, qui remplace Fernando Alonso parti disputer les 500 miles d’India lire plus

Belga

27 mai 2017 La trésorerie du secrétariat social Group S fragilisée

Le secrétariat social Group S, qui calcule les salaires d’un demi-million d’employés, a effectué des placements liés aux activités de l’exploitant de maisons de repos Senior Assist, actuellement en graves difficultés financières, rapportent L’Echo et lire plus

Belga

27 mai 2017 Conflit en Syrie – Des civils fuient des villes aux mains de l'EI après des raids

Des centaines de civils fuient deux villes tenues par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) dans l’est de la Syrie après une série de raids qui ont fait de nombreux morts, a indiqué samedi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Un « déplacement de grande am lire plus

Belga

27 mai 2017 Steven Kruijswijk, dixième du général du Tour d'Italie, doit abandonner en raison de problèmes d'estomac

Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Lotto NL-Jumbo) ne prendra pas le départ de la vingtième étape du tour d’Italie. Il souffre de problèmes d’estomac. « Vraiment déçu de quitter la course de cette manière! », a écrit sur Twitter M. Kruijswi lire plus

Belga

27 mai 2017 Irak: nouvelle offensive sur les derniers quartiers djihadistes de Mossoul

Les forces irakiennes ont lancé une offensive sur plusieurs fronts pour reprendre les derniers quartiers de Mossoul tenus par l’organisation djihadiste État islamique (EI), a annoncé samedi le Commandement conjoint des opérations (JOC), qui coordonne la lutte contre l’EI lire plus

Belga

27 mai 2017 Afghanistan: 18 tués dans l'explosion d'une voiture piégée dans l'est

Au moins 18 personnes, militaires et civils, ont été tuées samedi, premier jour du ramadan, dans l’explosion d’une voiture piégée à une station de bus à Khost, dans l’est de l’Afghanistan, selon des responsables. « Une voiture suicide a fait 18 morts e lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/