facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Polynésie française, porte d'entrée potentielle de Zika pour le reste du monde

La Polynésie française, dans l’océan Pacifique, est une « porte d’entrée potentielle » des virus tels que Zika pour les autres régions du monde, selon des conclusions publiées mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). « Les raisons de l’émergence du virus Zika en Polynésie française sont inconnues, mais des conditions favorables comme l’absence d’immunité de la population avant l’introduction du virus et la présence d’au moins deux espèces de moustiques potentiellement vectrices (Aedes aegypti et Aedes polynesiensis) étaient présentes » lors de l’épidémie qui a sévi entre octobre 2013 et mars 2014, selon un bilan.
La souche du virus Zika, qui a émergé aux Amériques et qui y circule depuis 2015, est « très proche génétiquement de celle qui a circulé dans le Pacifique et principalement en Polynésie française, laissant supposer une introduction au Brésil en provenance du Pacifique », notent les chercheurs.
La Polynésie française est ainsi « une porte d’entrée potentielle de ces pathologies pour les autres régions du monde, en particulier pour l’Europe et la France métropolitaine dans les zones où Aedes albopictus est implanté », concluent-ils.
Sur la base des données épidémio-cliniques de l’épidémie, la moitié de la population polynésienne française a été contaminée par Zika lors de cette épidémie même si seulement 11,5% des habitants ont consulté en raison de symptômes ou de complications.
« Un travail de modélisation (mathématique) récent estime même le taux d’attaque global (la contamination, ndlr) à 94% », selon les chercheurs.
Jusqu’alors, on estimait que les deux tiers de la population polynésienne avaient pu être contaminés.
Dans le détail, entre début novembre 2013 et début mars 2014, 69 complications neurologiques ou auto-immunes susceptibles d’être liées à Zika ont été identifiées, dont 42 cas de syndrome Guillain-Barré (SGB).
Ces cas de SGB sont survenus sur quatre mois alors que la Polynésie française en enregistre habituellement moins de cinq cas par an.
Quelques cas de microcéphalies, crâne anormalement petit des foetus, ont été par ailleurs constatés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 mars 2017 Armes nucléaires: les USA et une vingtaine de pays contre un traité d'interdiction

Les Etats-Unis, entourés d’une vingtaine de pays dont le Royaume-Uni et la France, ont justifié lundi leur opposition à un traité qui interdirait les armes nucléaires, le jugeant irréaliste face aux crises actuelles. « En tant que mère ou fille, il n’y lire plus

Belga

27 mars 2017 Paul McCartney travaillerait sur un nouvel album

L’ex-Beatle a confié sur BBC Radio s’être associé avec le producteur Greg Kurstin pour son prochain opus. L’année 2017 serait donc une année chargée pour le musicien, qui a sorti le 24 mars dernier une nouvelle édition de son album solo « Flowers in the lire plus

Belga

27 mars 2017 Jared Kushner, gendre de Trump, témoignera dans l'enquête sur le rôle de Moscou

Le gendre et proche conseiller du président américain Donald Trump, Jared Kushner, témoignera devant la puissante commission du Renseignement du Sénat américain qui enquête sur l’interférence de Moscou dans la présidentielle américaine, a lire plus

Belga

27 mars 2017 Les conclusions de la commission d'enquête Panama Papers pas attendues avant la fin mai

Les conclusions de la commission d’enquête parlementaire consacrée aux Panama Papers ne sont pas attendues avant la fin du mois de mai, a indiqué lundi Ahmed Laaouej, son président, au terme des premières auditions à huis clos de cette commission charg lire plus

Belga

27 mars 2017 Visa à une famille syrienne: les avocats de la famille expriment leur déception et fustigent l'attitude de l'Etat

Les avocats de la famille syrienne finalement déboutée devant le Conseil du contentieux des étrangers ont exprimé lundi leur déception. La juridiction de recours a pris une décision de nature essentiellement technique qui empêchera un jugement sur le f lire plus

Belga

27 mars 2017 Légère baisse de la fréquentation des sites touristiques wallons en 2016

Les 221 attractions du secteur touristique wallon ont accueilli 8.831.210 visiteurs en 2016, soit une baisse de 6% par rapport à l’année précédente, a annoncé lundi le ministre wallon du Tourisme, René Collin (cdH), lors d’une conférence de presse au lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/