facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La police marocaine traque des poupées gonflables après des rumeurs

La vente présumée de poupées gonflables sur le grand marché de Casablanca a enflammé internet au Maroc et provoqué une opération de police pour saisir cet objet de plaisir, interdit dans le pays comme tous les autres sex-toys. La rumeur a été abondamment relayée ces derniers jours sur internet par un public essentiellement masculin: des poupées gonflables seraient en vente à Derb Omar, immense marché de gros à Casablanca, inondé de produits venus du monde entier, notamment de Chine.
Jeudi, deux journaux marocains arabophones consacraient des articles pleine page au sujet: « Les poupées sexuelles envahissent les souks », titrait notamment Asabah, soulignant cependant que « beaucoup s’interrogent sur la véracité de ces rumeurs ».
Le phénomène a alerté les services de sécurité et des policiers en civils ont effectué une descente infructueuse dans la zone chinoise du marché, selon la presse locale.
« Les seules poupées sur lesquelles la police a réussi à mettre la main sont les habituels mannequins exposés sur la devanture des boutiques de vêtements », selon Asabah, qui assure que les commerçants chinois restent particulièrement suspectés.
Sollicité par l’AFP, le ministère marocain de l’Intérieur n’a pas fait de commentaire.
Le président de l’association des commerçants de Derb Omar, Abderrazak Lazrak, a lui « formellement démenti cette rumeur », au micro du site Kifache TV, appelant « à ne pas confondre » avec les ordinaires mannequins de présentation.
La rumeur a été manifestement alimentée par les images d’archives mélangées aux mini-reportages et micro-trottoirs effectués en début de semaine par des médias locaux, comme la webtélé locale Chouf TV.
Beaucoup d’internautes se sont indignés de la présence supposée de ces poupées gonflables au Maroc mais d’autres s’en sont amusés, comme certaines utilisatrices de Facebook réclamant leur poupée en version masculine.
Les sex-toys sont de facto interdits au Maroc, où la législation punit « quiconque produit, diffuse, publie, importe, exporte, expose, vend ou détient des matières pornographiques similaires », rappelle la presse locale.
On en trouve cependant sous le manteau, ramenés notamment des sex-shops des enclaves espagnoles de Ceuta et Mellila ou d’Europe.
En 2012, un homme qui commercialisait des produits similaires à Casablanca avait été condamné à huit mois de prison ferme.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Ricciardo à nouveau le plus rapide des essais libres, Vandoorne dixième

L’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) a confirmé son meilleur temps du matin lors de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Hongrie, 11e manche de la saison de Formule 1, vendredi, sur le circuit de l’Hungaroring (4,381 km), à Mogyorod près de Budap lire plus

Belga

28 juillet 2017 Tricherie antipollution: l'équipementier Bosch serait lié au cartel du diesel

L’équipementier Bosch serait impliqué dans la vaste entente supposée entre cinq constructeurs automobiles allemands sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards d’euros, rapportent vendredi plusie lire plus

Belga

28 juillet 2017 Collin veut "une agriculture moins dépendante des marchés" et salue l'arrivée de Borsus

Le ministre wallon de l’agriculture, René Collin, a plaidé, vendredi, à l’occasion de l’inauguration du Village de l’Agriculture, installé au cœur de la 83e Foire de Libramont, pour une « agriculture wallonne plus forte et moins dépendante des marchés i lire plus

Belga

28 juillet 2017 Deliveroo accepte de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle

Deliveroo a accepté de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle, dont la majorité a été licenciée en raison de la délocalisation progressive de ce call-center à Madagascar, a indiqué vendredi Mart lire plus

Belga

28 juillet 2017 Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers

Le gouvernement marocain a annoncé avoir adopté un projet de décret instituant une subvention pour les productions cinématographiques étrangères tournées au Maroc, avec comme objectif de tripler leur nombre. Cette mesure fiscale adoptée jeudi p lire plus

Belga

28 juillet 2017 Les objets trouvés des chemins de fer suisse, véritable caverne d'Ali Baba

Chaise roulante, prothèses, dentiers, oeil de verre, robe de mariée ou encore kit de fakir: les objets trouvés par l’entreprise ferroviaire suisse CFF ne manquent pas d’originalité. En 2016, l’ex-régie fédérale a récolté plus de 127’000 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/