facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La police de San Francisco épinglée pour ses pratiques discriminatoires

La police de San Francisco a incorrectement formé ses agents à l’usage de la force et cible de façon disproportionnée les Noirs et les Hispaniques dans ses contrôles routiers, conclut une enquête officielle rendue publique mercredi. Dans la majorité des homicides causés par la police de cette ville de la côte Ouest des Etats-Unis, les victimes sont des personnes de couleur, relève également ce rapport du ministère américain de la Justice.
« La police de San Francisco n’enquête pas de façon appropriée sur l’usage de la force par ses agents », regrettent aussi les inspecteurs du ministère. Ce rapport conclut une enquête fédérale lancée à San Francisco le 1er février 2016, dans le sillage d’un retentissant scandale causé par la mort dans la ville californienne d’un Noir abattu par des policiers.
Des investigations similaires ont été lancées sur la police de Chicago ou la police de Baltimore, après des protestations déclenchées par la mort de jeunes Noirs lors de confrontations avec des policiers.
« Des preuves écrasantes montrent que les conducteurs afro-américains sont stoppés de façon disproportionnée par rapport à ce qu’ils représentent au sein de la population des conducteurs », souligne l’enquête sur le San Francisco Police Department (SFPD).
Lors de contrôles routiers, Noirs et Hispaniques sont également fouillés de façon disproportionnée, constate le rapport, « même s’ils sont moins susceptibles de transporter des substances interdites que les conducteurs blancs ».
Le rapport du ministère de la Justice énonce pas moins de 272 recommandations à suivre par les autorités de San Francisco, afin de réduire la profonde défiance qui règne dans certains quartiers où les policiers ont été accusés de racisme ou d’abus de pouvoir.
Cette défiance s’était cristallisée autour de l’affaire Mario Woods, un Noir de 26 ans dont la mort à San Francisco en décembre 2015 a été comparée à une exécution par un peloton: au moment où il a été fauché par les balles, l’homme de petite taille était debout et en partie recroquevillé contre un mur, tenu en joue par au moins six agents des forces de l’ordre.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 février 2017 Des scientifiques manifestent contre Donald Trump et son administration

Quelques centaines de scientifiques et d’environnementalistes ont manifesté dimanche à Boston pour protester contre Donald Trump et son administration qu’ils perçoivent comme une grave menace contre la science et la recherche. Ces scientifiques, dont certains portaient une blous lire plus

Belga

20 février 2017 Colombie: une explosion criminelle près des arènes fait 26 blessés

Au moins 26 personnes, pour la plupart des policiers, ont été blessées dimanche dans une explosion criminelle près des arènes de Bogota, où des corridas controversées ont repris en janvier après quatre ans d’interruption, selon les autorit lire plus

Belga

20 février 2017 Un plan parallèle de paix pour l'Ukraine remis à Trump, selon un journal

L’avocat personnel du président américain Donald Trump lui a remis un projet de plan de paix pour l’Ukraine élaboré par des personnes qui ne sont pas des diplomates, a affirmé dimanche le New York Times. D’après le quotidien, ce plan a été tran lire plus

Belga

20 février 2017 La justice néo-zélandaise valide en appel l'extradition de Kim Dotcom vers les Etats-Unis

La Haute cour de Nouvelle-Zélande a donné lundi son feu vert à l’extradition vers les Etats-Unis du fondateur du site de téléchargement Megaupload Kim Dotcom, accusé par Washington d’avoir été l’architecte de pillages en ligne massifs. Mais les lire plus

Belga

20 février 2017 Assassinat de Kim: la Malaisie rappelle son ambassadeur en Corée du Nord

La Malaisie a convoqué lundi l’ambassadeur de Corée du Nord à Kuala Lumpur et rappelé le sien à Pyongyang, sur fond de tension après l’assassinat du demi-frère en exil du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, a annoncé le ministère d lire plus

Belga

20 février 2017 Equateur: ballottage entre les candidats socialiste et conservateur

Le socialiste Lenin Moreno, candidat du parti au pouvoir, était en ballottage dimanche face à son adversaire de droite, Guillermo Lasso, à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle en Equateur, selon les premiers résultats partiels officiels. L’ex lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/