La N-VA contraire au principe des mystery calls

La N-VA est contre la proposition du ministre de l’Emploi Kris Peeters (CD&V) d’instaurer le mécanisme des mystery calls, les appels anonymes d’un inspecteur pour constater une infraction, afin de lutter contre la discrimination sur le marché de l’emploi. La volonté du ministre de pousser le dossier est « en contradiction flagrante avec ce qu’ont convenu les partis de la majorité », selon les nationalistes flamands. La N-VA se réfère à la résolution de la majorité approuvée il y a deux ans. « Il n’y a aucune référence à l’instauration d’appels anonymes ou de mystery calls », souligne le député Wim Van der Donckt. « L’inspection sociale dispose déjà de tous les moyens pour intervenir en cas de plainte pour discrimination. Allons-nous lancer une chasse aux sorcières?  »

Le ministre de l’Emploi souhaite accélérer la mise en place du mécanisme et déposer son avant-projet de loi sur la table du gouvernement avant les vacances d’été.

Partager l'article

04 juillet 2017 - 13h30