facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La justice allemande renonce à poursuivre un humoriste pour un pamphlet anti-Erdogan

La justice allemande a annoncé mardi renoncer à poursuivre au pénal un humoriste, auteur d’une satire contre le président turc Recep Tayyip Erdogan qui avait provoqué au printemps une crise diplomatique germano-turque. Cette affaire avait pris une tournure très politique, la chancelière Angela Merkel ayant, en vertu d’un texte de loi très ancien, permis au parquet d’engager une procédure pour « insulte à un représentant d’un Etat étranger », délit passible de trois ans de prison et qualifié par certains de « crime anachronique de lèse-majesté ».

Il était reproché à l’humoriste Jan Böhmermann d’avoir signé le 31 mars un texte, lu à la télévision, dans lequel il qualifiait le président turc de pédophile et de zoophile.

« Les résultats de l’enquête montrent qu’aucun acte criminel n’a pu être prouvé », a indiqué le parquet de Mayence. Une caricature ou une satire n’est pas une insulte quand « l’exagération des faiblesses humaines » ne contient pas « de dénigrement grave de la personne », selon le Parquet.

Pour la justice, « l’accumulation de descriptions totalement exagérées » dans ce poème montre qu’il s’agissait bien d’une satire et non « d’attaques sérieuses » contre le président turc.

Lors de la diffusion de son poème, le comique avait expliqué à l’antenne savoir qu’il allait au-delà de ce que le droit allemand autorise, et qu’il entendait démontrer par l’absurde combien le pouvoir turc avait eu tort de s’attaquer à un autre texte, une chanson diffusée 15 jours plus tôt à la télévision allemande et critiquant la remise en cause des libertés publiques en Turquie.

Cette affaire était venue empoisonner les relations germano-turques à l’heure où Ankara s’était imposé comme le partenaire crucial des Européens pour réduire l’afflux des migrants en Europe. Angela Merkel avait été la principale instigatrice d’un accord controversé entre l’UE et Ankara pour renvoyer des demandeurs d’asile vers la Turquie.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 février 2017 Police fédérale: les syndicats annonceront mercredi un préavis de grève en front commun

Les quatre syndicats SLFP, CSC, SNPS et CGSP devraient déposer ce mercredi un préavis de grève en front commun pour la police fédérale, indiquent lundi les journaux du groupe Sudpresse. Eddy Quaino, permanent « Police » de la CGSP Admi, a confirmé l’informatio lire plus

Belga

27 février 2017 Les Français perçoivent la société comme plus inégalitaire que les Belges

Belges et Français ont un niveau de bien-être très proche, d’après l’indice composite mis au point par la mutuelle Solidaris, appliqué pour la première fois en France par la mutuelle française MGEN. Celui des Belges se situe à 56,3 sur une lire plus

Belga

27 février 2017 Décès de l'homme le plus grand du Royaume-Uni, l'acteur Neil Fingleton

L’homme le plus grand du Royaume-Uni, Neil Fingleton, acteur de la série à succès « Game of Thrones », est mort à l’âge de 36 ans, a annoncé le club britannique des personnes de grande taille. « Nous avons malheureusement été informés du d lire plus

Belga

27 février 2017 Météo – Alternance de vent, pluie et éclaircies toute la semaine

Le ciel sera à nouveau chargé ce lundi, avec des averses qui traverseront le pays d’ouest en est. Les précipitations seront parfois intenses et accompagnées de coups de tonnerre. Il fera assez doux avec des maxima autour de 6 ou 7 degrés en Haute Belgique et 12 deg lire plus

Belga

27 février 2017 Présidentielle française – Le candidat Fillon dénonce un "climat de quasi-guerre civile"

Le candidat de droite à la présidentielle, François Fillon, a évoqué un « climat de quasi-guerre civile » en France, à la suite d’incidents durant la campagne, des propos dénoncés lundi par le gouvernement socialiste. « J’accuse solennellement le lire plus

Belga

27 février 2017 Migrants: Frontex critique l'action des ONG au large de la Libye

Le patron de Frontex Fabrice Leggeri a critiqué les ONG venant en aide aux migrants au large de la Libye, estimant qu’elles encouragent le trafic et coopèrent mal avec la police, selon une interview publiée lundi. « Il faudrait remettre à plat l’état actuel des mesu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/