La Hongrie va légiférer pour interdire les "réinstallations collectives" de migrants

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a annoncé mardi qu’il allait demander au parlement de voter l’interdiction des « réinstallations collectives » de migrants en Hongrie, dans la foulée de son référendum invalidé contre le mécanisme européen de répartition des réfugiés. Un amendement à la Constitution stipulera que « les réinstallations collectives sont interdites », a indiqué le chef de l’exécutif lors d’une conférence de presse. Il a précisé que le texte sera présenté au parlement lundi prochain pour un vote envisagé en novembre.

Le non aux réinstallations de réfugiés a recueilli dimanche 98,3%, mais avec seulement 40% de suffrages exprimés, ce qui a invalidé la consultation.

Partager l'article

04 octobre 2016 - 17h45