facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Hongrie aux urnes pour le référendum antiréfugiés du Premier ministre Orban

Les Hongrois votent dimanche lors d’un référendum que le Premier ministre Viktor Orban veut transformer en plébiscite pour sa politique antimigrants et en pied de nez à une Union européenne soucieuse de répartir les réfugiés entre Etats membres. Quelque 8,3 millions d’électeurs sont appelés à répondre à la question: « Voulez-vous que l’Union européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non-hongrois en Hongrie sans l’approbation du Parlement hongrois? »
« Je suis fier que nous soyons les premiers (en Europe) à répondre à cette question dans les urnes, même si nous sommes malheureusement les seuls », a déclaré M. Orban en votant à Budapest.
Alors que les sondages donnent le non largement vainqueur, la principale inconnue porte sur le taux de participation, le nombre de votes exprimés devant représenter au moins 50% des inscrits pour que le scrutin soit valide.
A la mi-journée, 23,56% des électeurs s’étaient rendus aux urnes. Afin d’éviter que le quorum ne soit atteint, l’opposition et les ONG de défense des droits de l’homme ont appelé au boycott ou au vote nul.
La majorité des électeurs ayant pris le chemin des isoloirs apparaissent avoir opté pour le non.
La Hongrie n’a proposé à ce jour aucune place d’accueil de réfugiés relocalisés et se considérera, si le non l’emporte, définitivement affranchie de toute obligation de contribuer à l’effort européen de répartition des migrants.
La Commission européenne souligne cependant que le scrutin n’aura aucun impact juridique sur les engagements adoptés, les Etats membres ayant « la responsabilité légale d’appliquer les décisions prises ».
La Hongrie est censée accueillir 1.294 migrants en vertu du plan européen de répartition de 160.000 demandeurs d’asile adopté il y a un an.
Une victoire du non, qu’aucun sondage ne met en doute, serait de nature à conforter politiquement Viktor Orban en Hongrie.
Mais le Premier ministre « pourrait faire face à des appels à la démission » si le taux de participation est insuffisant, estime le politologue Andras Biro-Nagy.
En 2015, 400.000 candidats à l’asile en Europe ont transité par la Hongrie, la plupart avant l’installation de clôtures barbelées le long des frontières serbe et croate.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 avril 2017 Koen Geens compte contraindre les ASBL de révéler leurs sources de financement

Toutes les ASBL (associations sans but lucratif) devront prochainement déclarer leurs sources de financement, selon une mesure émanant du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), rapportée jeudi dans L’Echo et De Tijd. Il s’agit de sortir de l’opacité les flux financ lire plus

Belga

27 avril 2017 François Bellot veut une présence du Fédéral aux CA de De Lijn et du TEC

Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) souhaite qu’un représentant de l’échelon fédéral soit présent dans les conseils d’administration des sociétés régionales de transport, comme le TEC et De Lijn, lire plus

Belga

27 avril 2017 Temps frais et variable, avec des averses

Le temps sera encore frais et variable ce jeudi, avec des averses qui s’étendront depuis le nord-ouest, prévoit l’Institut royal météorologique (IRM). Le centre et le sud-est du pays commenceront donc la journée avec de belles éclaircies avant l’arriv lire plus

Belga

27 avril 2017 TC Charleroi – Deux jeunes comparaissent pour avoir tué un automobiliste en jetant des pavés d'un pont

Deux jeunes comparaîtront ce jeudi devant la chambre du tribunal correctionnel de Charleroi dédiée aux dossiers pour lesquels le juge de la jeunesse a été dessaisi. En décembre 2014, alors qu’ils étaient âgés de 16 et 17 ans, ils avaient j lire plus

Belga

27 avril 2017 Etats-Unis, Mexique et Canada d'accord pour renégocier "rapidement" l'Alena

Les trois pays signataires du traité de libre échange nord-américain Alena, Etats-Unis, Mexique et Canada, prévoient de renégocier « rapidement » cet accord commercial, a affirmé la Maison Blanche mercredi soir. Le président Donald Trump « a accept lire plus

Belga

27 avril 2017 Après l'acier, Trump s'attaque aux importations d'aluminium

L’administration Trump a annoncé mercredi le lancement d’une procédure spéciale visant les importations d’aluminium aux Etats-Unis, estimant qu’elles pouvaient nuire aux intérêts américains, notamment en matière de défense. Comme pour celle lanc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/