facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Hongrie aux urnes pour le référendum antiréfugiés du Premier ministre Orban

Les Hongrois votent dimanche lors d’un référendum que le Premier ministre Viktor Orban veut transformer en plébiscite pour sa politique antimigrants et en pied de nez à une Union européenne soucieuse de répartir les réfugiés entre Etats membres. Quelque 8,3 millions d’électeurs sont appelés à répondre à la question: « Voulez-vous que l’Union européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non-hongrois en Hongrie sans l’approbation du Parlement hongrois? »
« Je suis fier que nous soyons les premiers (en Europe) à répondre à cette question dans les urnes, même si nous sommes malheureusement les seuls », a déclaré M. Orban en votant à Budapest.
Alors que les sondages donnent le non largement vainqueur, la principale inconnue porte sur le taux de participation, le nombre de votes exprimés devant représenter au moins 50% des inscrits pour que le scrutin soit valide.
A la mi-journée, 23,56% des électeurs s’étaient rendus aux urnes. Afin d’éviter que le quorum ne soit atteint, l’opposition et les ONG de défense des droits de l’homme ont appelé au boycott ou au vote nul.
La majorité des électeurs ayant pris le chemin des isoloirs apparaissent avoir opté pour le non.
La Hongrie n’a proposé à ce jour aucune place d’accueil de réfugiés relocalisés et se considérera, si le non l’emporte, définitivement affranchie de toute obligation de contribuer à l’effort européen de répartition des migrants.
La Commission européenne souligne cependant que le scrutin n’aura aucun impact juridique sur les engagements adoptés, les Etats membres ayant « la responsabilité légale d’appliquer les décisions prises ».
La Hongrie est censée accueillir 1.294 migrants en vertu du plan européen de répartition de 160.000 demandeurs d’asile adopté il y a un an.
Une victoire du non, qu’aucun sondage ne met en doute, serait de nature à conforter politiquement Viktor Orban en Hongrie.
Mais le Premier ministre « pourrait faire face à des appels à la démission » si le taux de participation est insuffisant, estime le politologue Andras Biro-Nagy.
En 2015, 400.000 candidats à l’asile en Europe ont transité par la Hongrie, la plupart avant l’installation de clôtures barbelées le long des frontières serbe et croate.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 février 2017 Police fédérale: les syndicats annonceront mercredi un préavis de grève en front commun

Les quatre syndicats SLFP, CSC, SNPS et CGSP devraient déposer ce mercredi un préavis de grève en front commun pour la police fédérale, indiquent lundi les journaux du groupe Sudpresse. Eddy Quaino, permanent « Police » de la CGSP Admi, a confirmé l’informatio lire plus

Belga

27 février 2017 Les Français perçoivent la société comme plus inégalitaire que les Belges

Belges et Français ont un niveau de bien-être très proche, d’après l’indice composite mis au point par la mutuelle Solidaris, appliqué pour la première fois en France par la mutuelle française MGEN. Celui des Belges se situe à 56,3 sur une lire plus

Belga

27 février 2017 Décès de l'homme le plus grand du Royaume-Uni, l'acteur Neil Fingleton

L’homme le plus grand du Royaume-Uni, Neil Fingleton, acteur de la série à succès « Game of Thrones », est mort à l’âge de 36 ans, a annoncé le club britannique des personnes de grande taille. « Nous avons malheureusement été informés du d lire plus

Belga

27 février 2017 Météo – Alternance de vent, pluie et éclaircies toute la semaine

Le ciel sera à nouveau chargé ce lundi, avec des averses qui traverseront le pays d’ouest en est. Les précipitations seront parfois intenses et accompagnées de coups de tonnerre. Il fera assez doux avec des maxima autour de 6 ou 7 degrés en Haute Belgique et 12 deg lire plus

Belga

27 février 2017 Présidentielle française – Le candidat Fillon dénonce un "climat de quasi-guerre civile"

Le candidat de droite à la présidentielle, François Fillon, a évoqué un « climat de quasi-guerre civile » en France, à la suite d’incidents durant la campagne, des propos dénoncés lundi par le gouvernement socialiste. « J’accuse solennellement le lire plus

Belga

27 février 2017 Migrants: Frontex critique l'action des ONG au large de la Libye

Le patron de Frontex Fabrice Leggeri a critiqué les ONG venant en aide aux migrants au large de la Libye, estimant qu’elles encouragent le trafic et coopèrent mal avec la police, selon une interview publiée lundi. « Il faudrait remettre à plat l’état actuel des mesu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/