La foire d'art BRAFA s'ouvrira samedi sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles

La 62e édition de la foire des antiquaires BRAFA (Brussels Art Fair) ouvrira ses portes samedi sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles et se clôturera dimanche 29 janvier. La foire présente des oeuvres dans des domaines aussi variés que l’archéologie, les bijoux, la peinture, la sculpture, le mobilier ou le design. Elle réunira cette année 132 galeries originaires de 16 pays, dont 13 nouveaux noms, portés plus particulièrement sur l’art moderne.
Parmi les galeristes versés dans l’art contemporain, figurent Omer Tiroche (Londres), Bernier/Eliades Gallery (Athènes/Bruxelles), Rodolphe Janssen (Bruxelles) et Patrick De Brock Gallery (Knokke). La Belgian Fine Comic Strip Gallery (Luxembourg), qui proposera des planches originales de Hergé, fera aussi partie des nouveaux venus.
La maison de tapis anversoise Norayr Vrouyr fêtera par ailleurs son centenaire et sa 60e participation à la BRAFA.
« Nos galeries participantes exposent aux plus grandes foires du monde », relève le président de la BRAFA, Harold t’Kint de Roodenbeke. « On méconnaît trop souvent leur rôle de découvreur, d’expert, de vulgarisateur, de passeurs de mémoire, au profit de l’aspect commercial de leur activité, qui en constitue, finalement le côté le moins passionnant ».
Cette édition met à l’honneur l’artiste argentin Julio Le Parc. Précurseur de l’art optique et cinétique, il a remporté le grand prix de la peinture à la 33e Biennale de Venise en 1966. Son travail a inspiré la décoration d’ensemble de la foire, confiée à Nicolas de Liedekerke et Daniel Culot de Volume Architecture. Autre invité de cette édition, la Fondation Roi Baudouin, qui assumera, à l’occasion du 30ème anniversaire de son Fonds du Patrimoine, la programmation du cycle de conférences quotidiennes Brafa Art Talks. Elles exploreront les différentes facettes de la conservation du patrimoine.
Afin de séduire tout particulièrement les invités étrangers, un nouveau programme VIP proposera une vingtaine de visites guidées dans divers lieux de la capitale.
La BRAFA est la première foire d’art au monde à se doter cette année, via un site web relifté, du nom de domaine .ART, annoncé officiellement à Londres en novembre dernier à l’intention des professionnels de l’art du monde entier.
L’édition 2016 s’était refermée sur un record d’affluence avec plus de 58.000 visiteurs.

Partager l'article

19 janvier 2017 - 16h10