La FGTB souhaite que les entreprises qui ferment soient obligées de céder leur terrain

Antonio Cocciolo, le président de la FGTB Metal Hainaut Namur a appelé lundi, à l’occasion des discours du premier mai prononcés à Charleroi, les pouvoirs publics à prendre des dispositions législatives pour contraindre les entreprises qui ferment à céder leurs terrains. « Ce qui s’est passé avec Caterpillar devrait être généralisé », a-t-il indiqué.
Le responsable du syndicat socialiste est ainsi revenu sur l’accord intervenu en mars dernier entre la Région wallonne et le groupe américain de génie civil, qui va fermer son site carolo dans les prochains mois. En vertu de cet accord de principe, les autorités wallonnes reprendront le terrain et les principales installations du site carolo pour un euro symbolique.

Partager l'article

01 mai 2017 - 12h30