La CSC a perturbé la séance des voeux de la ministre Marghem à Tournai

Une délégation de la CSC a chahuté les voeux adressés par la ministre fédérale en charge de l’Energie, Marie-Christine Marghem (MR), vendredi soir à Tournai, indiquent plusieurs médias locaux. La CSC a distribué des tracts aux sympathisants du MR que le syndicat qualifie de « MenteuR ». Il reproche à Marie-Christine Marghem de ne pas avoir tenu ses engagements concernant le maintien du crédit-temps, l’indexation des salaires et le système de prépension, contenus dans une charte signée par ses soins. La CSC lui a rappelé qu’elle avait co-signé avec d’autres parlementaires régionaux, en novembre 2011, une charte concernant ces revendications. « On vient vous faire une toute petite piqûre de rappel », lui a lancé le syndicaliste Michel Dorchies lors d’une scène filmée par plusieurs médias locaux.
« Je vais apporter cela au prochain gouvernement car je ne suis responsable d’aucune de ces matières », a répondu la ministre qui a accepté avec le sourire son second Pinocchio d’or récompensant le « menteur de l’année 2017 » car le syndicat estime « qu’il y a déjà eu pas mal de mensonges cette année ».
Après avoir salué la foule, la ministre a été sifflée puis huée par les syndicalistes.

Partager l'article

27 janvier 2017 - 23h50