La Corée du Nord annonce "une action physique" contre un système antimissile américain

La Corée du Nord a menacé lundi d’engager « une action physique » contre le système antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defence) qui doit être déployé en Corée du Sud. « La République populaire démocratique de Corée (nom officiel de la Corée du Nord, ndlr) engagera une action physique pour contrôler entièrement le THAAD », et cela « dès le moment où sa position en Corée du Sud aura été confirmée », a annoncé le commandement de l’artillerie des forces armées nord-coréennes, dans un communiqué cité par l’agence de presse officielle KCNA.
« Nos militaires sont prêts à combattre (les ennemis) et les placer dans une mer de feu si nous leur en donnons l’ordre », rapporte encore le communiqué cité par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.
Il s’agit de la première réaction du pays communiste à la décision prise par Séoul et Washington vendredi d’installer le système THAAD américain en Corée du Sud où environ 28.500 troupes sont déjà stationnées.
Dimanche, le ministre sud-coréen de la Défense Han Min-koo a affirmé que le THAAD serait capable d’intercepter des missiles nord-coréens.
La décision a engendré des réactions amères de la part de la Russie et de la Chine. Moscou a émis « de sérieuses inquiétudes à ce sujet », et Pékin a exprimé un « fort mécontentement et une opposition ferme » au déploiement.

Partager l'article

11 juillet 2016 - 03h10