facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La coalition internationale pourrait avoir bombardé involontairement l'armée syrienne

La coalition internationale contre le groupe État islamique a indiqué samedi avoir bombardé ce qu’elle pensait être une position de combat djihadiste en Syrie, mais elle a mis fin à cette opération dès que Moscou l’a prévenue qu’il s’agissait peut-être de militaires syriens. « Plus tôt aujourd’hui un avion de la coalition a effectué un bombardement au sud de Deir Ezzor, en Syrie », indique un communiqué du commandement des forces américaines au Moyen-Orient (Centcom).
« Les forces de la coalition pensaient qu’elles frappaient une position de combat de l’EI qu’elles suivaient depuis un certain temps avant le bombardement. La frappe a été arrêtée immédiatement quand les responsables de la coalition ont été informés par des responsables russes qu’il était possible que du personnel et des véhicules ciblés faisaient partie de l’armée syrienne », explique le Centcom.
Celui-ci précise que la frappe aérienne s’est produite dans une zone où la coalition avait déjà bombardé par le passé. Les Russes avaient été informés au préalable de cette frappe, une démarche « de courtoisie professionnelle » pour ne pas risquer d’incident entre appareils de la coalition et avions russes au-dessus de la Syrie, mais qui n’est pas obligatoire.
« La Syrie est un théâtre d’opérations complexe avec différentes forces militaires et milices agissant dans un périmètre proche, mais la coalition ne ciblerait jamais intentionnellement une unité militaire syrienne », affirme encore le Centcom. « La coalition va se pencher sur les circonstances de cette frappe et voir si des leçons peuvent en être tirées. »
Damas et Moscou avaient accusé plus tôt dans la journée la coalition internationale menée par les Etats-Unis d’avoir mené ce bombardement meurtrier. Selon l’observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), cette frappe a tué au moins 80 soldats syriens, Moscou donnant un bilan de 62 morts.
Ce bombardement intervient au cinquième jour d’une fragile trêve issue d’un accord entre les Etats-Unis et la Russie pour tenter de trouver une solution à la guerre qui ravage la Syrie depuis 2011 et a fait plus de 300.000 morts.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mai 2017 RDC: risque de malnutrition sévère pour 400.000 enfants au Kasaï

Près de 400.000 enfants congolais risquent d’être atteint par d’une malnutrition sévère dans la région du Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo, a prévenu mercredi l’Unicef. Les violences en cours empiètent sur lire plus

Belga

24 mai 2017 Stage du COIB à Rio Maior – Le sélectionneur Pieter Gysel et l'équipe de shorttrack iront en stage aux USA

Les membres de l’équipe belge de shorttrack effectueront cet été un stage de longue durée aux Etats-Unis, à Salt Lake City, a déclaré le sélectionneur national Pieter Gysel, mercredi, durant le stage du COIB à Rio Maior, au Portugal. « En lire plus

Belga

24 mai 2017 Le pape veut savoir si Trump mange du "potica"

Le pape a demandé mercredi à Melania Trump si elle servait à son illustre mari du « potica », un populaire dessert slovène, prononcé « potizza » en italien et compris comme « pizza » par tous les témoins de la scène. Dans un bref dialogue avec Melania Trump lire plus

Belga

24 mai 2017 Primera Division – La Cour suprême espagnole confirme la condamnation de Messi pour fraude fiscale

La Cour suprême espagnole a annoncé mercredi avoir rejeté le recours déposé par le footballeur argentin du FC Barcelone Lionel Messi et maintenu sa condamnation à 21 mois de prison pour fraude fiscale. Messi et son père Jorge avaient été lire plus

Belga

24 mai 2017 Un défilé aérien et sa répétition générale perturberont momentanément l'espace aérien

L’arrivée de Donald Trump à Bruxelles ne devrait pas directement avoir de répercussions sur l’espace aérien belge, mercredi. Par contre, un défilé aérien jeudi et sa répétition générale la veille perturberont pendant 30 lire plus

Belga

24 mai 2017 La Cour suprême espagnole confirme la condamnation de Messi pour fraude fiscale

La Cour suprême espagnole a annoncé mercredi avoir rejeté le recours déposé par le footballeur argentin du FC Barcelone Lionel Messi et maintenu sa condamnation à 21 mois de prison pour fraude fiscale. Messi et son père Jorge avaient été lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/