"La caricature de 'Wallons grévistes' plane au ­dessus de notre tête" (P. Suinen)

L’ancien patron de l’Agence wallonne à l’exportation, Philippe Suinen, se dit profondément inquiet du « contraste entre la Wallonie et la Flandre sur le plan de la propension à faire grève ». « La caricature de cette image de ‘Wallons grévistes’ plane au­-dessus de notre tête », déplore cet ancien chef de cabinet PS qui invite à « prendre la mesure des conséquences des actions sociales sur l’image de la Région ».
« Cela devient difficile d’expliquer à l’extérieur, auprès d’investisseurs potentiels, que nous avons une tradition de concertation sociale avec cette succession de mauvais exemples », déclare M. Suinen dans une interview à La Libre Belgique samedi.
Il invite la Wallonie à se ressaisir en dépassant le ‘court­-termisme’ politique. Il plaide pour un « unionisme wallon où tous les partis politiques démocratiques et les partenaires sociaux se mettraient d’accord sur une trajectoire qui irait, par exemple, jusqu’en 2030 ».

Partager l'article

25 juin 2016 - 07h25