La Californie n'aura pas de "journée John Wayne", accusé de racisme

Les parlementaires de Californie ont rejeté jeudi une proposition en vue d’instaurer une “journée John Wayne”, l’acteur légendaire étant dénoncé comme raciste par des opposants au projet. Le texte rejeté proposait de faire du 26 mai, anniversaire de la star de films de western, la “journée John Wayne”, mais plusieurs parlementaires latino-américains ou afro-américains se sont opposés au projet.

Le républicain Matthew Harper avait proposé la motion, décrivant Wayne comme le “héros Américain type, symbolisant la résilience, la grâce sous la pression, la volonté et le patriotisme”.

Les partisans du projet ont aussi fait valoir que l’acteur décédé en 1979 et qui était connu pour ses vues conservatrices était un ardent partisan de l’armée américaine et avait oeuvré en faveur de la recherche contre le cancer.

La députée démocrate Lorena Gonzalez a en revanche déploré que les films de Wayne mettent en scène beaucoup de “massacres d’Amérindiens” et que l’acteur ait cautionné l’occupation de terres amérindiennes, d’après le quotidien Sacramento Bee.

Dans une interview qui a fait polémique au magazine Playboy en 1971, l’acteur oscarisé pour “True Grit” avait également déclaré que “l’on ne peut pas tout d’un coup se mettre à genoux et donner tout à diriger aux Noirs”.

“Je crois à la suprématie blanche tant que les Noirs ne seront pas formés au point de pouvoir exercer des responsabilités. Je ne pense pas qu’il faille donner des places de directions et de jugement à des gens irresponsables”, avait-il ajouté.

M. Harper a pour sa part déploré que le vote soit allé en faveur “du politiquement correct”.

Partager l'article

29 avril 2016 - 09h45