La Belgique en désaccord avec la politique migratoire de Trump

La Belgique a manifesté dimanche à travers la voix du premier ministre Charles Michel son désaccord avec la dernière décision du président Donald Trump en matière de migration, singulièrement l’interdiction de séjour pour les citoyens en provenance d’un certain nombre de pays à majorité musulmane du Moyen-Orient. « Nous sommes en désaccord avec l’interdiction d’accès au territoire pour sept pays musulmans », a réagi un porte-parole du premier interrogé par l’agence BELGA. « La Belgique ne tirera pas exemple de cette politique et demandera des explications par la voie diplomatique », a fait savoir le chef du gouvernement fédéral. « La politique migratoire relève de la compétence du gouvernement américain et il s’agit d’une décision souveraine », admet M. Michel. Mais la Belgique suivra l’affaire de près afin de s’assurer notamment « des suites éventuelles pour ses propres citoyens ».

Partager l'article

29 janvier 2017 - 12h00