Kris Peeters veut une utilisation plus efficace des militaires en rue

Le vice-premier ministre (CD&V) Kris Peeters veut examiner les façon de rendre plus efficace l’utilisation de militaires en appui de la police. Il espère que le niveau de terreur pourra redescendre de 3 à 2 afin que les militaires puissent revenir dans leurs casernes et reprendre leurs activités normales. La réaction du président de la N-VA, Bart De Wever, à la suite de l’attentat manqué à la Gare centrale n’a pas enchanté M. Peeters, comme de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. Le dirigeant nationaliste a paru récupérer l’événement en s’attribuant le mérite de la présence des militaires dans l’espace public « malgré la gauche ».
« Je regrette que Bart De Wever se félicite dans un dossier aussi délicat. Ca ne sert à rien », a expliqué M. Peeters.
Le CD&V veut entendre les doléances de la hiérarchie militaire qui juge intenable à terme la situation actuelle. Le recours aux militaires est prévu dans les niveaux de menace 3 et 4 mais personne n’a jamais pensé que le niveau 3 serait maintenu pendant plusieurs années, a fait remarquer le vice-premier ministre.
« C’est important que l’on discute d’une utilisation plus efficace des militaires quand nous sommes au niveau 3 », a-t-il ajouté.

Partager l'article

25 juin 2017 - 18h50