facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Kiarostami: "Une oeuvre qui fera date dans le cinéma", selon Jean-Claude Carrière

L’oeuvre du réalisateur iranien Abbas Kiarostami, décédé lundi, « fera date » pour son ami le scénariste et écrivain Jean-Claude Carrière, pour qui Kiarostami « a produit un cinéma à la fois personnel et nouveau », « très suivi » par les réalisateurs en Iran. QUESTION: Quel a été le principal apport d’Abbas Kiarostami au cinéma?

REPONSE: « Les premiers films qui ont attiré notre attention sont « Le Pain et la rue » (1970), « Où est la maison de mon ami? » (1987) et « Close up » (1990). J’ai vu ces trois films presque en même temps avec quelque amis, dont Jean-Luc Godard. Nous étions tous très surpris par ce cinéaste qui arrivait d’Iran et qui parvenait à nous révéler des choses sur le cinéma qui n’avaient jamais été dites auparavant. C’est comme si un cinéma d’auteur nouveau apparaissait. Il a par la suite été très suivi en Iran qui est devenu un grand pays de cinéma.

Parmi ses films les plus importants, il y a bien sûr « Le Goût de la ceriseé, « Au travers des oliviers », mais il faudrait tous les citer. Quand ses films son apparus dans les années 1980, nous avons été nombreux à nous dire: +Voilà un auteur de films qui vient à notre secours+, comme s’il était venu nous dire que le cinéma d’auteur n’était pas mort. Il arrivait avec une oeuvre qui fera date dans l’histoire du cinéma. »

Q: Quelle est la singularité de son oeuvre, un mariage entre réel et poésie?

R: « Il y a dans ses films une dimension très personnelle, un regard sur son pays, sur les pays où il a tourné et aussi sur le monde.

Ce n’est pas un documentariste, toutes ses histoires sont inventées, mais il a toujours tourné en décors naturels. Il nous a, en particulier, beaucoup appris sur la façon de tourner dans une voiture, comme dans « Le Goût de la cerise ».

Q: Au-delà du cinéma, c’était un artiste total?

R: « Oui. Il ne faut pas oublier aussi que c’était un remarquable photographe, un bon poète. Avec mon épouse Nahal Tajadod, qui est Iranienne, nous avons traduit certains de ses textes. C’était un artiste complet mais qui ne se définissait pas comme un artiste. Il avait une très grande dignité, une regard à la fois chaleureux et très intérieur sur les choses.

J’aimais beaucoup chez lui son attitude ferme, intangible en ce qui concerne ses convictions politiques et en même temps son amour profond pour son pays.

Ce qui était formidable avec lui, c’était sa volonté de ne pas quitter l’Iran alors que ses films n’y sont plus projetés depuis vingt ans.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Le départ de Porsche menace le championnat du monde d'endurance et les 24 Heures du Mans

Le départ de Porsche du LMP1, la catégorie reine du Championnat du monde d’endurance (WEC), vers la Formule Electrique, annoncé vendredi, menace à terme le WEC et sa course phare, les 24 Heures du Mans, qui ne pourront plus se targuer de la présence que d’un seul c lire plus

Belga

28 juillet 2017 Espagne: "Il n'y aura pas de référendum en Catalogne", assure M. Rajoy

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a prévenu une nouvelle fois vendredi qu’il ne permettrait pas la tenue d’un référendum d’autodétermination en Catalogne, appelant l’exécutif indépendantiste catalan à retrouver un peu de « mesure » et de « b lire plus

Belga

28 juillet 2017 Ricciardo à nouveau le plus rapide des essais libres, Vandoorne dixième

L’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) a confirmé son meilleur temps du matin lors de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Hongrie, 11e manche de la saison de Formule 1, vendredi, sur le circuit de l’Hungaroring (4,381 km), à Mogyorod près de Budap lire plus

Belga

28 juillet 2017 Tricherie antipollution: l'équipementier Bosch serait lié au cartel du diesel

L’équipementier Bosch serait impliqué dans la vaste entente supposée entre cinq constructeurs automobiles allemands sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards d’euros, rapportent vendredi plusie lire plus

Belga

28 juillet 2017 Collin veut "une agriculture moins dépendante des marchés" et salue l'arrivée de Borsus

Le ministre wallon de l’agriculture, René Collin, a plaidé, vendredi, à l’occasion de l’inauguration du Village de l’Agriculture, installé au cœur de la 83e Foire de Libramont, pour une « agriculture wallonne plus forte et moins dépendante des marchés i lire plus

Belga

28 juillet 2017 Deliveroo accepte de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle

Deliveroo a accepté de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle, dont la majorité a été licenciée en raison de la délocalisation progressive de ce call-center à Madagascar, a indiqué vendredi Mart lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/