Jupiler Pro League – Un doublé de Moses Simon fait chuter Bruges et propulse La Gantoise sur le podium

Moins de deux heures après la tornade Gilbert à Audenaerde, la Ghelamco Arena de Gand attirait à son tour tous les regards vers la Flandre, compte tenu de l’importantissime enjeu du derby La Gantoise – FC Brugeois de la 1e journée du play-off I de la Jupiler Pro League de football. Mais si le champion de Belgique de cyclisme a gagné la course en ligne, Bruges, distancé à la mi-temps (2-1) après avoir pourtant mené 0-1 et joué 40 minutes en supériorité numérique, a lui perdu la course poursuite… Les Buffalos de Hein Vanhaezebrouck étaient dans l’obligation de l’emporter pour bondir sur la 3e marche du podium et se replacer dans la lutte pour le titre avant leur déplacement à Anderlecht dimanche prochain. Un objectif qu’ils ont atteint.
Les Gazelles de Michel Preud’homme devaient de leur côté éviter de perdre encore du terrain sur Anderlecht (1-2 à Zulte Waregem vendredi) après leur coupable « distraction » contre Saint-Trond (1-1) lors de la 30e et dernière journée de la saison régulière. Elles ont échoué dans cette mission.
La bataille des Flandres a fait exploser l’arcade sourcilière de Laurens De Bock dès la 3e minute. Wesley n’oublia pas pour autant de jouer au football. Il s’éleva en effet pour reprendre de la tête un centre de Lex Immers en conclusion de la première attaque à la 8e minute. Le piquet sauva Lovre Kalinic, mais le Brésilien était à l’affût: 0-1.
Wesley fut cependant contraint de se retirer blessé au profit de Jelle Vossen un quart d’heure après avoir ouvert le score.
Une magnifique volée de Moses Simon qui avait impeccablement repris un centre de Samuel Kalu remit les deux équipes à égalité juste après (1-1, 25e).
Le petit Nigerian n’allait pas en rester là. Quelques secondes avant la mi-temps, en effet, il transforma en force un penalty concédé par De Bock (hands), déjà coupable sur le goal égalisateur.
Du coup la deuxième mi-temps risquait de se résumer à une course-poursuite de Bruges. Elle commença en tout cas très mal pour le défenseur gantois William Troost-Ekong, qui réussit à collectionner deux cartons jaunes en 3 minutes (47e et 50e).
Ce qui obligea Hein Vanhaezebrouck à « sacrifier » Kalu au profit du Diable Rouge Thomas Foket.
La dernière demi-heure s’annonçait chaude pour la défense gantoise, incapable de sortir, pratiquement jamais en possession de la balle et fragile sur ses flancs, très peu protégés.
Mais les minutes passaient et le ballon, dégagé sur la ligne par Samuel Gigot (68e) ou détourné par Kalinic (69e, 70e, etc…) ne rentrait pas.
Ludovic Butelle fut cependant également secouru par Ruud Vormer qui écarta une tête de Kalifa Coulibaly (74e) sur un des rares corners gantois.
Le coup de sifflet final de Bart Vertenten, accueili avec le plus grand soulagement côté local, avait par contre un goût très amer pour les visiteurs, désormais relégués à 4 points d’Anderlecht.
On rappellera que La Gantoise avait déjà battu Bruges 2-0 en saison régulière le 29 janvier.

Partager l'article

02 avril 2017 - 21h05