Jupiler Pro League – Aucune sanction contre le Standard suite aux incidents à Malines

Le Standard n’est finalement pas sanctionné de match à huis clos, a décidé mardi la Chambre d’appel de la Commission des litiges de l’Union Belge de football (URBSFA). Le club liégeois avait en effet interjeté appel contre la décision de la Commission des litiges qui lui avait infligé deux matches à huis-clos, dont un avec sursis, et une amende de 5000 euros suite aux incidents impliquant ses supporters le dimanche 20 novembre à Malines (2-1) lors de la 15e journée du championnat. Le verdict favorable au plaignant a été annoncé sur twitter par Thibault De Gendt, directeur des compétitions à l’Union belge.
Un “supporter” du Standard avec jeté un objet sur le terrain à la 45e minute et un fumigène avait atterri près du point de corner, une minute plus tard, selon le délégué du match.
Devant la chambre d’appel, le Standard avait contesté la gravité de la sanction qu’il qualifiait de “disproportionnée”, alors que les poursuites à son encontre suite à ces “prétendus incidents” lui paraissaient “absurdes”.
Une plaidoierie qui a convaincu la Chambre d’appel de la Commission des litiges, laquelle a déclaré ces poursuites “irrecevable”.
“Sans surprise”, souligne-t-on au Standard.

Partager l'article

20 décembre 2016 - 20h30