facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Jugé pour détournement, l'ex-patron du FMI Rodrigo Rato assure que tout était "légal"

L’ex-patron du Fonds monétaire international Rodrigo Rato, jugé mardi en Espagne pour détournement de fonds quand il était banquier, a présenté comme « parfaitement légal » le système des « cartes visas au noir » au coeur du procès. L’ex-ministre de l’Economie est jugé aux côtés de 64 autres anciens dirigeants et membres des conseils d’administration de la caisse d’épargne Caja Madrid puis de Bankia, accusés d’avoir réglé des dépenses personnelles à tout-va avec des cartes bancaires « occultes », sans rien justifier ni déclarer au fisc. Le procès concerne 12 millions d’euros dépensés entre 2003 et 2012. Les frais acquittés allaient du plein d’essence au séjour en hôtel cinq étoiles, en passant par des soirées en discothèque.

« Je soutiens qu’il s’agit de frais légaux et donc déductibles », a tranquillement déclaré devant les juges M. Rato, ancien président de Caja Madrid puis de Bankia, interrogé pour la première fois depuis le début du procès le 26 septembre. Selon l’acte d’accusation, il aurait maintenu en 2009 le « système corrompu » établi par l’ancien président de Caja Madrid (1996-2009), Miguel Blesa, puis l’aurait reproduit au sein de Bankia. Mais il a assuré n’avoir jamais eu « aucune raison de douter » de la légalité du système mis en place au sein de Caja Madrid, un simple complément de rémunération. « Que ce soit des cartes, des virements ou des chèques, en définitive, il s’agit d’un moyen de paiement », a-t-il dit. Concernant son passage au sein de Bankia, il a indiqué qu’il s’agissait de simples avances sur salaires.

Lui-même avait dépensé plus de 99.000 euros en deux ans avec les deux cartes dont il disposait. Le parquet anticorruption requiert à son encontre quatre ans et de demi d’emprisonnement, une amende de 108.000 euros et le paiement d’une indemnisation de 2,6 millions d’euros pour les dépenses réalisées sous sa présidence. M. Rato a notamment été le vice-président du gouvernement du conservateur José Maria Aznar de 1996 à 2004, avant de diriger le FMI jusqu’en 2007.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 Jay Z prépare un film et un documentaire sur Trayvon Martin

La star du rap Jay Z prépare une série documentaire et un film de fiction sur Trayvon Martin, l’adolescent noir sans arme tué en 2012 en Floride (sud-est des Etats-unis) par George Zimmerman, affirme jeudi Variety. Cet incident au retentissement mondial et l’acquittement de Geor lire plus

Belga

24 mars 2017 Un Marocain soupçonné d'appartenir à l'EI remis par l'Allemagne à la justice portugaise

Un Marocain visé par un mandat d’arrêt européen a été interpellé en Allemagne et remis jeudi aux autorités portugaises, qui le soupçonnent d’appartenir au groupe Etat islamique (EI), ont annoncé le ministère public et la police jud lire plus

Belga

24 mars 2017 Mexique: 29 détenus s'évadent d'une prison par un tunnel

Au moins 29 détenus se sont évadés par le biais d’un tunnel d’une prison du nord du Mexique, a indiqué jeudi le pouvoir local, infligeant un nouveau camouflet aux autorités mexicaines. Les prisonniers ont emprunté un tunnel de 40 mètres creusé lire plus

Belga

24 mars 2017 Mediahuis veut reprendre TMG – Le conseil de rédaction du Telegraaf souhaite que De Mol abandonne son bras de fer

Le conseil de rédaction du journal néerlandais De Telegraaf souhaite que John de Mol cesse ses tentatives de reprise de Telegraaf Media Groep (TMG). Dans une lettre au magnat des médias, le conseil affirme jeudi que TMG en ce moment est mieux servi par un climat appaisé, lire plus

Belga

24 mars 2017 Colombie : fin de l'incursion de militaires vénézuéliens

Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé jeudi le retrait des militaires vénézuéliens qui ont fait cette semaine une incursion dans son pays, après avoir protesté contre cette action « totalement inacceptable » auprès de son homologue lire plus

Belga

24 mars 2017 Le Conseil de sécurité condamne les derniers essais balistiques de Pyongyang

Le Conseil de sécurité de l’ONU a « fermement condamné » jeudi les essais balistiques menés les 19 et 21 mars par la Corée du Nord, dénonçant son attitude « de plus en plus déstabilisante ». « Les membres du Conseil ont exprimé leur grave inq lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/