facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Journalistes malmenés à Kinshasa : une ONG demande une enquête

L’organisation congolaise de défense de la presse Journaliste en danger (JED) a demandé jeudi l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur les attaques dont ont été victimes selon elle plusieurs journalistes malmenés par les forces de l’ordre lundi à Kinshasa. Au total, huit journalistes ont subi ces violences, recense JED dans un communiqué. Outre l’envoyée spéciale permanente de la radio française RFI et le photographe de l’Agence France-Presse (AFP) détenus pendant plus de cinq heures par des policiers militaires, l’ONG donne les noms de deux journalistes congolais travaillant pour la télévision francophone TV5, d’un journaliste de Canal Congo Télévision, d’un confrère du quotidien « La Postérité » et de deux autres journalistes de télévision congolais.
Tous ont fait l’objet de violences ou se sont vu confisquer du matériel de travail, quand il ne se sont pas fait voler des effets personnels, écrit JED.
JED demande « instamment » au ministre de l’Intérieur congolais, Évariste Boshab, « d’ouvrir une enquête urgente pour identifier et sanctionner les responsables des exactions commises contre (ces) journalistes ».
L’organisation dénonce « vigoureusement cette vague de violence gratuite », en violation flagrante de la loi garantissant l’exercice de la liberté de la presse en RDC.
JED préconise également « une table ronde sur la sécurisation des journalistes en période de crise » afin que ces actes de violences contre les professionnels des médias ne puissent se reproduire, au moment où tout le monde redoute des turbulences politiques majeures en RDC ».
Les journalistes auxquels fait référence JED ont été arrêtés alors qu’ils couvraient les affrontements survenues lundi en marge d’une manifestation réclamant le départ du président congolais Joseph Kabila à la fin de son mandat en décembre. Tous ont été relâchés.
Interrogé jeudi en conférence de presse sur le cas de la journaliste de RFI et du photographe de l’AFP, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a déclaré qu’ils n’avaient pas été « interpellés », mais « raflés » dans le cadre d’une opération large de maintien de l’ordre.
Ils ont fini par être relâchés car il n’y avait « rien à (leur) reprocher », a ajouté M. Mende, souhaitant que pareil incident ne se reproduise plus.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 mars 2017 Armes nucléaires: les USA et une vingtaine de pays contre un traité d'interdiction

Les Etats-Unis, entourés d’une vingtaine de pays dont le Royaume-Uni et la France, ont justifié lundi leur opposition à un traité qui interdirait les armes nucléaires, le jugeant irréaliste face aux crises actuelles. « En tant que mère ou fille, il n’y lire plus

Belga

27 mars 2017 Paul McCartney travaillerait sur un nouvel album

L’ex-Beatle a confié sur BBC Radio s’être associé avec le producteur Greg Kurstin pour son prochain opus. L’année 2017 serait donc une année chargée pour le musicien, qui a sorti le 24 mars dernier une nouvelle édition de son album solo « Flowers in the lire plus

Belga

27 mars 2017 Jared Kushner, gendre de Trump, témoignera dans l'enquête sur le rôle de Moscou

Le gendre et proche conseiller du président américain Donald Trump, Jared Kushner, témoignera devant la puissante commission du Renseignement du Sénat américain qui enquête sur l’interférence de Moscou dans la présidentielle américaine, a lire plus

Belga

27 mars 2017 Les conclusions de la commission d'enquête Panama Papers pas attendues avant la fin mai

Les conclusions de la commission d’enquête parlementaire consacrée aux Panama Papers ne sont pas attendues avant la fin du mois de mai, a indiqué lundi Ahmed Laaouej, son président, au terme des premières auditions à huis clos de cette commission charg lire plus

Belga

27 mars 2017 Visa à une famille syrienne: les avocats de la famille expriment leur déception et fustigent l'attitude de l'Etat

Les avocats de la famille syrienne finalement déboutée devant le Conseil du contentieux des étrangers ont exprimé lundi leur déception. La juridiction de recours a pris une décision de nature essentiellement technique qui empêchera un jugement sur le f lire plus

Belga

27 mars 2017 Légère baisse de la fréquentation des sites touristiques wallons en 2016

Les 221 attractions du secteur touristique wallon ont accueilli 8.831.210 visiteurs en 2016, soit une baisse de 6% par rapport à l’année précédente, a annoncé lundi le ministre wallon du Tourisme, René Collin (cdH), lors d’une conférence de presse au lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/