facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Journalistes malmenés à Kinshasa : une ONG demande une enquête

L’organisation congolaise de défense de la presse Journaliste en danger (JED) a demandé jeudi l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur les attaques dont ont été victimes selon elle plusieurs journalistes malmenés par les forces de l’ordre lundi à Kinshasa. Au total, huit journalistes ont subi ces violences, recense JED dans un communiqué. Outre l’envoyée spéciale permanente de la radio française RFI et le photographe de l’Agence France-Presse (AFP) détenus pendant plus de cinq heures par des policiers militaires, l’ONG donne les noms de deux journalistes congolais travaillant pour la télévision francophone TV5, d’un journaliste de Canal Congo Télévision, d’un confrère du quotidien « La Postérité » et de deux autres journalistes de télévision congolais.
Tous ont fait l’objet de violences ou se sont vu confisquer du matériel de travail, quand il ne se sont pas fait voler des effets personnels, écrit JED.
JED demande « instamment » au ministre de l’Intérieur congolais, Évariste Boshab, « d’ouvrir une enquête urgente pour identifier et sanctionner les responsables des exactions commises contre (ces) journalistes ».
L’organisation dénonce « vigoureusement cette vague de violence gratuite », en violation flagrante de la loi garantissant l’exercice de la liberté de la presse en RDC.
JED préconise également « une table ronde sur la sécurisation des journalistes en période de crise » afin que ces actes de violences contre les professionnels des médias ne puissent se reproduire, au moment où tout le monde redoute des turbulences politiques majeures en RDC ».
Les journalistes auxquels fait référence JED ont été arrêtés alors qu’ils couvraient les affrontements survenues lundi en marge d’une manifestation réclamant le départ du président congolais Joseph Kabila à la fin de son mandat en décembre. Tous ont été relâchés.
Interrogé jeudi en conférence de presse sur le cas de la journaliste de RFI et du photographe de l’AFP, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a déclaré qu’ils n’avaient pas été « interpellés », mais « raflés » dans le cadre d’une opération large de maintien de l’ordre.
Ils ont fini par être relâchés car il n’y avait « rien à (leur) reprocher », a ajouté M. Mende, souhaitant que pareil incident ne se reproduise plus.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

7 décembre 2016 Les communications en vol de passagers espionnées par des services secrets

Plusieurs compagnies aériennes, dont Air France, ont été visées par un programme des services de sécurité américains et britanniques d’interception des communications des passagers à bord des avions commerciaux, selon des révélati lire plus

Belga

7 décembre 2016 Accusé de viol, Julian Assange publie ses réponses à la justice

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, accusé de viol en Suède, a publié mercredi les réponses qu’il a fournies à la justice lors de son interrogatoire à Londres, dans lesquelles il clame son innocence. « Je suis totalement innocent. J’ai déj lire plus

Belga

7 décembre 2016 Le CEO d'Axa s'excuse pour ses insultes aux syndicats

Le CEO de l’assureur AXA Jef Van In « souhaite présenter (ses) plus plates excuses pour les propos tenus lors du conseil d’entreprise » houleux qui s’est déroulé mardi. « Le choix de mes mots était inapproprié », a-t-il ajouté mercredi dans une réaction lire plus

Belga

7 décembre 2016 Le film "De premier" distribué en France, en Inde et en Chine

Le film « De Premier » du réalisateur belge Erik Van Looy sera distribué en France, en Chine, au Japon, dans les pays de l’ex-Yougoslavie et en Inde, annonce mercredi le Fonds Audiovisuel Flamand (VAF). Le long métrage avec Koen De Bouw est un succès puisqu’il a égal lire plus

Belga

7 décembre 2016 La Petite école, un grand projet pour l'intégration des enfants réfugiés

Le projet éducatif expérimental « La Petite école », qui accompagne des enfants réfugiés syriens non scolarisés en vue de les intégrer au système scolaire classique, était mis à l’honneur mercredi à l’occasion d’une visite au lire plus

Belga

7 décembre 2016 Donald Trump désigné "Personnalité de l'année" 2016 par Time magazine

Le magazine Time a désigné mercredi Donald Trump « Personnalité de l’année » 2016, après qu’il eut déjoué les pronostics en remportant l’élection présidentielle américaine. « C’est un très, très grand honneur », a r lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/