facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Jordanie: le FMI approuve des financements de 723 millions de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi avoir approuvé une ligne de crédit de 723 millions de dollars sur trois ans en faveur de la Jordanie, pour soutenir son économie touchée de plein fouet par les conflits dans la région. La Jordanie avait déjà bénéficié d’une ligne de crédit de 2 milliards de dollars pour la période 2012-2015.
Selon un communiqué du FMI, le royaume bénéficiera dans l’immédiat de 72,3 millions de dollars. Le reste du montant sera débloqué sur des tranches.
La Jordanie et le FMI avaient annoncé le 20 juin être parvenus à un accord préliminaire sur un programme triennal (2016-2019) de financements, sans en préciser le montant.
En contrepartie, le gouvernement jordanien s’engage à mettre en place des réformes structurelles, notamment dans le domaine de l’investissement, les secteurs de l’énergie et de l’eau, les finances et le marché du travail a indiqué l’institution.
Selon le FMI, les réformes porteront aussi sur la protection de la population la plus vulnérable et le soutien des efforts jordaniens pour l’accueil des réfugiés syriens qui pèsent sur l’économie du royaume.
Le gouvernement jordanien s’est engagé à réduire progressivement sa dette publique à 77% du PIB d’ici 2021 contre 94% en 2105. Pour y parvenir, il a déjà annoncé en juin des augmentations de taxes sur plusieurs produits, comme les cigarettes, l’alcool, les véhicules et le carburant.
Ces hausses permettront de dégager 154 millions de dinars (192 millions d’euros), selon le gouvernement.
Le royaume espère réaliser un taux de croissance de 2,8% en 2016, contre 2,4% en 2015, pour le porter à 3,3% en 2107.
L’économie jordanienne a été sévèrement touchée par les conflits des pays voisins, l’Irak et la Syrie.
L’accueil de centaines de milliers de réfugiés syriens pèse lourdement sur le royaume, en bonne partie désertique et dépourvu de ressources naturelles.
Dans de telles conditions, la Jordanie reste plus que jamais dépendante de l’aide étrangère, notamment celle des Etats-Unis et des pays du Golfe. Cette aide s’est élevée à plus de 2,5 milliards de dollars en 2015.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Les institutions de soins privées bruxelloises réunies au sein de GIBBIS

La Fédération des hôpitaux privés de Belgique (FHPB) et la Coordination bruxelloise d’institutions sociales et de santé (CBI) ont acté mercredi leur fusion sous leur nouveau nom: GIBBIS (Gezondheidinstellingen Brussel Bruxelles Institutions de Santé). lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le fils du Grand-Duc de Luxembourg, le prince Louis, divorce

Le prince Louis et la princesse Tessy de Luxembourg ont décidé de divorcer, annonce mercredi le palais grand-ducal de Luxembourg dans un communiqué. Le prince Louis est le troisième fils du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. « Dans ces circonstances dou lire plus

Belga

18 janvier 2017 Publifin – Le holding porte plainte pour calomnie contre Gemenne

Le holding financier public liégeois Publifin, au cœur d’un scandale pour la manière dont certains élus locaux y ont été rémunérés dans des organes consultatifs, a confirmé mercredi qu’il portait plainte pour calomnie contre Fran lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le président mauritanien en route pour Banjul "pour une solution de la crise en Gambie"

Le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, était en route mercredi pour Banjul, selon une source officielle mauritanienne, pour tenter d’obtenir « une solution de la crise en Gambie » où le président sortant Yahya Jammeh conteste sa défaite électorale et lire plus

Belga

18 janvier 2017 WikiLeaks – Assange prêt à se rendre aux USA, si ses droits sont garantis

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange se dit prêt à se rendre aux Etats-Unis, où il fait face à de lourdes accusations, à condition que ses droits soient garantis, a annoncé mercredi le site internet. M. « Assange est prêt à venir aux Etats-Uni lire plus

Belga

18 janvier 2017 Turquie: le renforcement d'Erdogan, "grave menace" pour la démocratie, selon HRW

La réforme constitutionnelle qui vise à étendre les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan saperait tout contre-pouvoir et menacerait les droits de l’Homme en Turquie si elle était adoptée, a déclaré mercredi Human Rights Watch (HRW). Le te lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/