JO 2016 – Nicola Philippaerts très déçu après son élimination dès le 1er jour des qualifications

« C’est très dur », résume-t-il. Nicola Philippaerts découvrait dimanche matin les Jeux Olympiques. Le cavalier limbourgeois de saut d’obstacles reprenait le flambeau de son père Ludo, Olympien à quatre reprises. Il n’en gardera pas un bon souvenir. Comme nombre de cavaliers, le Belge a été piégé par le 11e des 12 obstacles proposé. Sur ce double (oxer suivi d’un vertical), son cheval a commis deux refus. C’était l’élimination. « Jusque là, Zilverstar avait très bien sauté (aucune faute sur les dix premiers obstacles, dont la rivière, ndlr), il avait aussi été très bon à l’échauffement, » a expliqué, très déçu, Nicola Philippaerts. « L’obstacle était compliqué. Que s’est-il passé? Difficile à dire. Il a sauté très haut au-dessus de l’oxer et a atterri très loin du 2e obstacle, d’où le refus. »
Le duo prenait 4 points de pénalité, le chronomètre était arrêté (avec une pénalité de 6 secondes) et le cavalier et sa monture pouvaient retenter leur chance. Un second refus étant quant à lui éliminatoire. C’est, malheureusement, le sort qui attendait le jeune cavalier.
Nicola Philippaerts a eu du mal à calmer Zilverstar et à le présenter de nouveau. Il a répété la même erreur. « C’est compliqué de le repasser immédiatement. »
« C’est vraiment dommage de quitter les Jeux dès le premier tour. Je suis très déçu. »

Partager l'article

14 août 2016 - 21h40