facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

JO 2016 – Le chef de l'athlétisme kenyan rappelé des Jeux de Rio

Le patron de l’athlétisme olympique kenyan a été rappelé des Jeux de Rio après avoir été accusé d’avoir réclamé un pot-de-vin de près de 12.000 euros pour donner des informations avant des tests antidopage, affirme le Sunday Times. L’enquête, menée par le journal britannique et la télévision allemande ARD, constitue un nouveau coup dur pour l’athlétisme kenyan, affaibli depuis des mois par de nombreuses accusations de dopage.
Michael Rotich a été piégé par des journalistes qui se sont faits passer pour un coach et un agent d’athlètes, qu’il a présentés à deux officiels de l’antidopage au Kenya. Il a été filmé en train de demander 10.000 livres contre le fait de prévenir le coach de l’imminence de tests.
Le journaliste de l’ARD Hajo Seppelt, à l’origine des révélations sur le dopage d’Etat en Russie, a twitté un communiqué de l’athlétisme kenyan déclarant que Rotich avait été rappelé « afin que (la Fédération) puisse enquêter un peu plus sur son rôle dans cette histoire ». Le communiqué précisait que le dossier pourrait éventuellement être transmis à la police.
Rotich a présenté les deux journalistes à deux responsables de l’antidopage kényans, sur lesquels ne pèsent à ce jour aucun soupçon.
La rencontre avait été suggérée aux reporters par un certain Joseph Mwangi, un des trois experts médicaux arrêtés il y a quelques mois après une précédente enquête des deux mêmes médias.
« Il aime l’argent. Si vous connaissez la faiblesse de quelqu’un, c’est plus facile de travailler avec lui », aurait déclaré Mwangi, qui avait accepté de procurer de l’EPO aux faux coach et agent.
Rotich aurait ensuite expliqué à ses interlocuteurs comment tout faire pour que les athlètes évitent les contrôles antidopage. Lors d’un autre rendez-vous, il aurait évoqué directement la question financière, promettant de prévenir Mwangi 12 heures minimum avant le test, et conseillant quelques astuces pour échapper au contrôle.
Plusieurs athlètes kenyans ont manqué des tests antidopage ces derniers mois. Le gouvernement n’a adopté que cette semaine une législation antidopage permettant au pays est-africain de sortir de la liste des pays considérés comme pas en règle selon l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 juillet 2017 Météo – Un dimanche sous le vent et les averses

Le ciel belge sera changeant ce dimanche, avec des averses qui devraient d’abord toucher l’ouest du pays avant de se déplacer vers le reste du territoire. Le temps se fera alors davantage sec sur le nord-ouest. La journée sera balayée par un vent modéré à as lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un membre de la Cour suprême parallèle arrêté, appel à une "grève civique" de 48h

Un des 33 magistrats « nommés » vendredi par l’opposition vénézuélienne au président Nicolas Maduro, dans sa création d’une Cour suprême « parallèle », a été arrêté samedi, a annoncé le Parlement, où l’opposi lire plus

Belga

23 juillet 2017 Des menaces visant le personnel de l'hôpital londonien où est maintenu en vie Charlie Gard

Le personnel du Great Ormond Street Hospital de Londres, où est maintenu en vie Charlie Gard, un bébé très gravement malade au centre d’un combat judiciaire mené par ses parents depuis des mois, est l’objet de harcèlement et de menaces, qui vont jusqu’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Les princes William et Harry ont eu une "brève" conversation avec Diana le jour de sa mort

Les princes britanniques William et Harry ont révélé avoir parlé brièvement à leur mère Diana le jour de sa mort, le 31 août 1997, avouant que cette « courte » conversation pesait encore « beaucoup » sur leurs esprits, vingt ans plus tard. « C’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un violoniste emblématique de l'opposition à Maduro blessé dans des heurts avec l'armée

Un jeune violoniste vénézuélien, personnage emblématique des manifestations contre le président Nicolas Maduro, a été blessé au visage lors de troubles survenus samedi à Caracas lorsqu’un rassemblement a été dispersé lire plus

Belga

23 juillet 2017 Maison Blanche: le nouveau chef de la communication efface des tweets de soutien à Hillary

Le nouveau directeur de la communication de la Maison Blanche, Anthony Scaramucci, récemment embauché par le président américain Donald Trump, a effacé samedi une série d’anciens tweets qu’il avait postés sur sa page personnelle du réseau de mi lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/