JO 2016 – L'archer Robin Ramaekers quitte les Jeux la tête haute

L’archer belge Robin Ramaekers a terminé son tournoi olympique mercredi en s’inclinant lors des 16es de finale face à l’Espagnol Juan Ignacio Rodriguez, 30e mondial, qui a livré une prestation sans fautes pour s’imposer 6-0. « Il n’y a pas de honte à perdre contre quelqu’un qui atteint sept fois le 10 (le maximum) et deux fois le 9 », a commenté Robin Ramaekers après son élimination. « Aujourd’hui, il n’y avait pas grand chose à faire contre l’Espagnol qui était vraiment trop fort. S’il continue à tirer comme ça, il sera à coup sûr en demi-finale. »
Plus tôt dans la journée, le tireur belge (97e mondial) s’était imposé 6-2 face à l’Australien Ryan Jack (59e mondial) en 32es de finale. « C’était un bon duel, il y avait un peu plus de pression car c’était le match que je voulais absolument remporter. Personne ne veut s’incliner lors du premier tour. Bien sûr, je voulais aussi gagner contre l’Espagnol, mais il a été tout simplement trop fort. »
Robin Ramaekers, 21 ans, participait à ses premiers Jeux à Rio. « Je suis très satisfait de mon tournoi et conscient que je ne peux pas pour le moment battre quelqu’un qui tire aussi bien que mon second adversaire. Je peux rentrer à la maison la tête haute », a-t-il ajouté.
« C’était un beau tournoi », a également estimé son coach Francis Noteboom. « Une grande expérience pour Robin qui a montré qu’il était capable de combattre, de bien tirer quand il faut. »
« Il est seulement tombé contre un adversaire qui a été très fort » en 16es de finale. « Naturellement, j’aurais bien voulu encore passer un tour, mais il ne faut pas oublier le parcours effectué pour arriver ici », a souligné l’entraîneur de Ramaekers. « Le dernier archer belge à avoir participé aux Jeux était Nico Hendrickx en 2000, depuis le niveau s’est énormément amélioré. C’était déjà incroyable d’être ici et cela nous donne le courage de travailler pour 2020 », a-t-il conclu.

Partager l'article

10 août 2016 - 23h35