JO 2016 – La Russe Darya Klishina en finale de la longueur

Darya Klishina, la seule athlète russe autorisée à participer aux jeux Olympiques de Rio, s’est qualifiée mardi pour la finale de la longueur dames avec un saut à 6,64 m. La Russe, double championne d’Europe en salle (2011 et 2013), a été au centre des débats quant à sa place ou non aux Jeux.
Au départ, le 1er juillet, Klishina, 25 ans, avait pourtant été la seule athlète russe repêchée par l’IAAF, qui avait exclu des JO de Rio ses 67 compatriotes. Ils payaient les conclusions d’un premier rapport de l’Agence mondiale antidopage (AMA) sur le dopage organisé en Russie, publié en novembre 2015.
A la décharge de Klishina, l’IAAF avait notamment relevé à l’époque qu’elle s’entraînait et résidait en Floride et s’était conformée aux contrôles antidopage.
Mais samedi, l’IAAF a tourné casaque et décidé d’écarter la jeune femme à son tour. Raison de cette volte-face? Une « nouvelle information » issue d’un autre document, le fameux rapport McLaren sur le dopage d’Etat russe, publié en juillet.
Cette décision a été cassée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans la nuit de dimanche à lundi.
L’athlète a subi des contrôles antidopage urinaires et sanguins il y a deux jours, a par ailleurs annoncé mardi son coach Loren Seagrave.
« Elle a fourni un échantillon d’urine et un autre de sang pour le passeport biologique. Ce n’est pas fréquent, généralement c’est l’un ou l’autre », a-t-il précisé.

Partager l'article

17 août 2016 - 05h05