JO 2016 – "J'étais si proche d'une médaille"

Raheleh Asemani n’est pas passée loin de la médaille mais elle échoue finalement au pied du podium des -57 kg en taekwondo, jeudi aux Jeux Olympiques de Rio. Elle a été battue au golden point par l’Égyptienne Hedaya Wahba dans le combat pour la médaille de bronze. Le score était de 0-0 après les 3 rounds. “C’est dommage. Il n’y a rien à faire”, déclare la taekwondoïste belge de 27 ans. “Je perds au golden point. J’étais si proche, mais je passe à côté de la médaille”.
Le score était toujours de 0-0 après les 3 rounds de 2 minutes. Il a donc fallu disputer deux minutes supplémentaires, et après 27 secondes, Wahba a marqué le point en or qui lui offre le bronze. Asemani a tenté de marquer, mais elle a été contrée par son adversaire. “J’ai pris un risque car je voulais prendre un point, mais j’ai fait une erreur”, dit Asemani, qui affrontait Wahba pour la 3e fois. “Nous nous connaissons bien”.
Raheleh Asemani, d’origine iranienne, faisait partie de l’équipe des réfugiés soutenue par le CIO, le Comité international olympique, et a obtenu la nationalité belge juste avant les jeux de Rio pour lesquelles elle s’était qualifiée. Son rêve était d’offrir une médaille à la Belgique. “Je ne voulais que la médaille”, dit-elle.

Partager l'article

19 août 2016 - 04h40