JO 2016 – "J'étais si proche d'une médaille"

Raheleh Asemani n’est pas passée loin de la médaille mais elle échoue finalement au pied du podium des -57 kg en taekwondo, jeudi aux Jeux Olympiques de Rio. Elle a été battue au golden point par l’Égyptienne Hedaya Wahba dans le combat pour la médaille de bronze. Le score était de 0-0 après les 3 rounds. « C’est dommage. Il n’y a rien à faire », déclare la taekwondoïste belge de 27 ans. « Je perds au golden point. J’étais si proche, mais je passe à côté de la médaille ».
Le score était toujours de 0-0 après les 3 rounds de 2 minutes. Il a donc fallu disputer deux minutes supplémentaires, et après 27 secondes, Wahba a marqué le point en or qui lui offre le bronze. Asemani a tenté de marquer, mais elle a été contrée par son adversaire. « J’ai pris un risque car je voulais prendre un point, mais j’ai fait une erreur », dit Asemani, qui affrontait Wahba pour la 3e fois. « Nous nous connaissons bien ».
Raheleh Asemani, d’origine iranienne, faisait partie de l’équipe des réfugiés soutenue par le CIO, le Comité international olympique, et a obtenu la nationalité belge juste avant les jeux de Rio pour lesquelles elle s’était qualifiée. Son rêve était d’offrir une médaille à la Belgique. « Je ne voulais que la médaille », dit-elle.

Partager l'article

19 août 2016 - 04h40