facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

JO 2016: huit Brésiliens condamnés à de lourdes peines pour "promotion du terrorisme"

La justice brésilienne a condamné jeudi à des peines allant jusqu’à 15 ans de prison huit personnes reconnues coupables de « promotion d’actes terroristes » du groupe djihadiste État islamique et d’avoir envisagé des attaques pendant les Jeux Olympiques de 2016. Il s’agit des premières condamnations dans le cadre de la nouvelle loi antiterroriste promulguée en mars 2016 par la présidente de l’époque, Dilma Rousseff, en vue des JO de Rio de Janeiro. Les peines vont de cinq à 15 ans de prison ferme, a indiqué le tribunal de Curitiba (sud), où l’affaire a été jugée. Les condamnés, âgés de 19 à 33 ans, peuvent faire appel.
Ils étaient écroués depuis juillet, après un coup de filet de la police qui s’inscrivait dans le cadre de l' »Opération Hashtag », dont l’objectif était de garantir la sécurité des JO de Rio. Selon la décision du juge Marcos Josegrei da Silva, la promotion « d’actes terroristes » se faisait à travers des réseaux sociaux, sur lesquels ces personnes partageaient des contenus djihadistes et communiquaient entre elles à travers des groupes fermés, du 17 mars au 21 juillet 2016. Le groupe aurait « discuté de cibles potentielles au Brésil – des étrangers pendant les Jeux Olympiques, des homosexuels, des musulmans chiites ou des juifs – et d’indications pour la fabrication de bombes artisanales, l’usage d’armes blanches et l’acquisition d’armes à feu », a-t-il souligné.
Ces personnes « exaltaient et célébraient des actes terroristes déjà perpétrés dans le monde entier, publiant des vidéos d’exécutions publiques de l’État islamique et des instructions pour prêter serment au leader du groupe », a expliqué le juge.
Dans des conversations à travers l’application Telegram interceptées par la police, les membres du groupe « manifestaient l’idée qu’ils devaient sortir du plan virtuel pour commencer à agir dans la pratique », et de « profiter des Jeux Olympiques », avait expliqué en septembre le procureur Rafael Brum.
Aucune preuve de l’existence d’un projet concret ou de liens effectifs avec l’EI n’a été trouvée et par conséquent les membres du groupe n’ont pas été poursuivis pour des « actes préparatoires de terrorisme ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

19 août 2017 Washington lance une enquête contre la Chine au sujet de la propriété intellectuelle

L’administration américaine a formellement lancé vendredi une enquête contre la Chine sur des violations supposées des droits de propriété intellectuelle, ont annoncé les services du représentant pour le commerce américain (USTR) Robert L lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/