JO 2016 – "Dommage que le tournoi ne se joue pas en Match Play", regrette Nicolas Colsaerts

Nicolas Colsaerts et Thomas Pieters sont aux anges. Leur rêve olympique prend forme chaque jour un peu plus à Rio. A partir de jeudi, ils vont rentrer dans l’histoire de l’olympisme en étant parmi les 60 joueurs à disputer le premier tournoi de golf aux Jeux depuis l’unique disputé à ce jour en 1904 à Saint-Louis. « Avant de venir, je savais que cela allait être un truc pas mal. Mais quand on est dedans, c’est encore plus fort, plus intense », avoue Nicolas Colsaerts qui va ainsi reprendre une tradition familiale. Il va à son tour devenir Olympien 96 ans après son arrière grand-père, qu’il n’a pas connu. Jean-Jacques Tensen a disputé les Jeux en 1920, 1924 et 1928, en water-polo et basket, et a dirigé l’équipe de basket en 1936.
« Quand je vois les autres monter sur un podium, je me dis pourquoi pas moi », confie encore le Bruxellois.
Pour cela il faudra maîtriser pendant quatre jours le parcours. « Il n’est pas facile », a jugé Colsaerts. « Lundi, il y avait beaucoup de vent. C’est un challenge assez costaud. Les greens sont assez techniques avec pas mal de pentes. Cela me convient pas mal. »
« Très difficile avec le vent », confirme Pieters. « Il faudra vraiment bien jouer s’il y a du vent. Ce parcours est plus européen, qu’américain », estime l’Anversois qui n’est pas ravi de son début de saison. « Je suis rarement satisfait. Mais si je décroche une médaille dimanche, ce sentiment changera. »
Les deux joueurs belges auront eu au total trois jours pour découvrir ce parcours créé à l’occasion des Jeux. Les deux Belges l’ont fait ensemble. « On n’est pas en équipe, mais nous nous aidons pour la reconnaissance. »
« Même si le top mondial n’est pas venu, et tant pis pour eux, cela reste un gros tournoi. Tous les joueurs que je croise disent c’est quand même cool d’être là », précise Colsaerts.
Seul regret de celui qui en 2001 fut le 2e plus jeune joueur à obtenir sa carte sur l’EPGA, à 18 ans, la formule de compétition. « Le Match Play c’est plus marrant. Faire un tableau de tennis. Ils n’ont pas eu le cran de le faire. Un peu trop ‘old school’ sur ce coup-là. Nous, cela nous aurait permis de jouer quelque chose de différent. En général, le Match Play est plus spectaculaire. »

Partager l'article

10 août 2016 - 00h50