facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

JO 2016 – Carine Verbauwen retrouve les JO grâce à un réfugié syrien qu'elle entraîne

Carine Verbauwen retrouve les Jeux Olympiques 36 ans après sa seconde participation et ses brillantes 5e et 6e places en finale du 100 m dos et du 200 m dos à Moscou. Un peu par hasard. L’ancienne ondine N.1 en Belgique est devenue au mois de février, à Gand, l’entraîneur d’un nageur réfugié syrien Rami Anis. Il est l’un des dix sélectionnés retenus par le CIO pour participer aux Jeux de Rio (5-21 août). « Nous ne travaillons pas ensemble depuis longtemps, à peine depuis mi-février. L’entraînement quotidien remonte au 1er mars » a-t-elle confié à l’Agence BELGA en marge de la conférence de presse de présentation du CIO, samedi à Rio.
« Les deux premières semaines, nous nous entraînions six jours par semaines, ensuite 8 à 9 fois par semaine. Il n’a pas vraiment eu de repos. En deux mois, il a perdu 13 kilos et seulement grâce à l’entraînement. Nous rentrons d’un stage où il s’est entraîné 23 jours avec à peine deux demi-journée de repos. Je lui ai dit qu’il devait mordre sur sa chique parce qu’il allait nager ou couler. Heureusement, il a un gros moteur. »
Rami Anis nagera le 100m libre, le 9 août, pour se familiariser avec les installations et l’événement olympique. « Ce n’est pas du tout un crawleur », juge sa coach, et le 100m papillon, le 11 août.
Verbauwen ne veut pas se focaliser sur une place ou un chrono. « Je vais le juger davantage sur la manière que sur le temps final. J’ai un chrono en tête. Il doit pouvoir descendre sous les 55 secondes (au 100m papillon), peut-être même 54.5 (ce qui serait un record personnel). L’obstacle principal pour y parvenir sera la pression mentale (les sollicitations sont nombreuses à Rio). Un aspect dont je n’ai aucun contrôle. C’est pourquoi il fera le 100 libre pour avoir moins de pression le 11 août. »
Anis rentrera en Belgique après les Jeux et y restera avec son père et son frère, installés à Eeklo, « du moins tant que Bashar al-Assad (le président syrien) sera au pouvoir. Personne ne sait combien de temps cela durera. Qui sait une université américaine viendra peut-être lui offrir une bourse ? En tout cas, il continuera à nager. » conclut Verbauwen.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mars 2017 La Ville de Liège n'acceptera plus de nouvelles manifestations

En conséquence du maintien du niveau d’alerte terroriste à 3 par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam), la ville de Liège a inscrit une somme de 800.000 euros supplémentaires au budget 2017 de sa zone de police, a-t-on appris lundi. Cette augmentatio lire plus

Belga

28 mars 2017 Nikki Haley promet la fin du "dénigrement" d'Israël au sein des Nations Unies

La nouvelle ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Nikki Haley a promis lundi devant la plus grande organisation américaine pro-israélienne que le « dénigrement » de l’Etat hébreu aux Nations unies était « terminé ». La représentante auprès de lire plus

Belga

28 mars 2017 USA: Uber remet ses voitures autonomes en circulation

Le service américain de réservation de voitures Uber va remettre ses voitures autonomes en circulation après leur retrait samedi, à la suite d’un accident impliquant un de ces véhicules en Arizona, a annoncé le groupe lundi. Les voitures sans chauffeur ont r lire plus

Belga

28 mars 2017 Publifin – Un débat a finalement eu lieu au conseil communal de Liège

Le débat tant réclamé par certains groupes de l’opposition au sein du conseil communal de Liège a finalement eu lieu lundi soir en séance publique, trois mois après l’éclatement du scandale Publifin impliquant des mandataires liégeois ayant per lire plus

Belga

28 mars 2017 L'armée américaine enquête sur les civils tués lors de bombardements à Mossoul

Le Pentagone a annoncé lundi étudier plus de 700 vidéos des frappes aériennes de la coalition dans l’ouest de Mossoul, en Irak, pour faire la lumière sur les informations faisant état d’un grand nombre de civils tués dans ces bombardements. Face aux p lire plus

Belga

28 mars 2017 USA: Washington irritée par les "villes sanctuaires"

Les villes et les Etats américains qui continueront de protéger leurs habitants sans-papiers se verront bientôt couper les subventions de la justice fédérale, a averti lundi le ministre Jeff Sessions. Le gouvernement central est particulièrement irrité lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/