JO 2016 – Bradley Wiggins remporte sa 8e médaille olympique, un record pour un sportif britannique

Le Britannique Bradley Wiggins et ses coéquipiers de la poursuite par équipes ont remporté la médaille d’or du tournoi olympique, vendredi, à Rio, avec le record du monde à la clé sur les 4 kilomètres. Bradley Wiggins, Ed Clancy, Steven Burke et Owain Doull ont bouclé la distance en 3 min 50 sec 265, soit 31 centièmes de moins que leur record établi auparavant dans la journée, à la moyenne de 62,536 km/h.
Le match a toutefois été très incertain jusqu’au bout. En finale, les Australiens, partis très vite, ont mené la vie dure aux Britanniques jusqu’au dernier tour.
A 36 ans, Wiggins, vainqueur du Tour de France en 2012, a enlevé sa cinquième médaille d’or, sa huitième médaille (record pour un sportif britannique) aux JO.
Wiggins est monté pour la première fois sur le podium des Jeux à Sydney en 2000. Le Londonien a bâti son palmarès olympique sur la piste, à l’exception du contre-la-montre des JO de Londres remporté quelques jours à peine après avoir bouclé en vainqueur le Tour de France.
La Grande-Bretagne, qui a décroché son deuxième titre en trois épreuves de piste à Rio, fait main basse sur la poursuite par équipes aux JO depuis 2008.
En finale, Wiggins et les siens ont sué sang et eau pour se débarrasser des poursuiteurs australiens (Alexander Edmondson, Jack Bobridge, Michael Hepburn, Sam Welsford) qui étaient encore devant eux après 3 kilomètres (9 centièmes d’écart).
L’Australie, déjà deuxième à Londres, a été créditée du temps de 3 min 51 sec 008. Elle s’est inclinée finalement par la marge de 74 centièmes de seconde, tout en battant le temps qui faisait office de record du monde au début du tournoi, un chrono réussi par l’équipe britannique en 2012 (3 min 51 sec 659).
La médaille de bronze est revenue au Danemark, qui a disposé de la Nouvelle-Zélande dans le match pour la troisième place.

Partager l'article

13 août 2016 - 00h55