JO 2016 – "Beaucoup de mal à finir ma course", constate Jonathan Borlée éliminé en séries 400 m

« Je me sentais bien avant la course. J’espérais faire une belle course et passer. Cela ne s’est pas passé comme je voulais. » Jonathan Borlée, comme son frère jumeau Kevin, a été éliminé dès son entrée en lice en séries du 400 m des Jeux Olympiques de Rio, vendredi soir. Engagé dans la 3e série, il a pris la 4e place dans le temps décevant de 46.01. Bien insuffisant pour espérer figurer parmi les trois qualifiés aux temps en plus des trois premiers des sept séries qui se retrouveront vendredi soir en demi-finales. Il lui aurait fallu courir en 45.54 pour être repris au temps. « Beaucoup du mal sur la fin. J’ai vraiment du mal à terminer ma course. J’ai essayé de partir sur un bon rythme. C’est difficile, quand on n’a pas beaucoup de courses dans les jambes, de trouver ses marques », a expliqué le recordman de Belgique qui avait justement réussi ses 44.43 en séries des JO de Londres, il y a quatre ans.
« Je me suis blessé au mauvais moment. J’ai essayé de revenir. Ce n’est pas évident. On ne vient pas ici pour être des figurants », soulignait Jonathan qui avait terminé 6e des Jeux de Londres et 16e temps des demi-finales des Jeux de Pékin en 2008.
Désormais tous leurs espoirs reposent dans le relais. « On va être motivés et essayer de se qualifier », a conclu Jonathan Borlée.
On soulignera que dans le froid humide (18°c) du stade Engenhao, devenu Olympique vendredi, les chronos n’ont pas explosé contrairement à un an plus tôt aux Mondiaux de Pékin. A peine deux des cinquante concurrents sont descendus sous la barrière des 45 secondes: James Kirani (44.93) et Maciel Cedeno (44.98).

Partager l'article

13 août 2016 - 05h00